[Xbox 360] Smackdown VS Raw 2008

La foule en furie, un ring, des gros balèzes, de la bière et des poings dans la gueule, voilà qui résume le Catch, véritable religion aux USA. Un sport brutal, chiqué peut-être, mais plaisant à regarder, dangereux et, comme le disent les catcheurs eux-mêmes, à ne pas essayer chez soi ou à l’école.

Et Smackdown VS Raw 2008 ECW Invasion, c’est le jeu officiel de la WWE, la plus grosse entreprise de Catch du monde. Découvrons donc ensemble ce que Mr. Mc Mahon nous propose avec ce petit jeu familial.

 
photos/JeuxVideos/smvsraw2008.8.jpgphotos/JeuxVideos/smvsraw2008.2.jpgphotos/JeuxVideos/smvsraw2008.3.jpg

 
I – OH MY GOD, HE'S BLEEDING LIKE A STOMPED PIG!

Gros changement entre le jeu et la réalité: les coups sont vrais! Des cracks, des boums, et splash, on en a dans ce jeu. C'est beaucoup plus brutal que dans la réalité, et c'est tant mieux! Quel plaisir d'entendre les os se craqueler sous les coups! BOAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHA :twisted: Ahem… pardonnez-moi… Sinon, je dois dire que j'ai été agréablement surpris par la fidélité du jeu. On retrouve les vrais rosters de Raw, de Smackdown et de la petite nouvelle ECW. Les personnages sont très bien faits, on dirait les vrais! Les mêmes fringues, les mêmes corps, les mêmes tronches, les mêmes mimiques, les mêmes coups, tout est fidèle!
 
Undertaker est toujours aussi classe, sombre et sadique dans le jeu, tandis que Kane, son petit frère de 2m13, a toujours ce regard psychotique et cette fâcheue tendance à jouer avec le feu. La fidélité est vraiment au rendez-vous, que ce soit les entrées sur le ring, les prises, les coups, et même les provocations!

II – You… Will… Rest… In… PEACE!


Le but du jeu est aussi simple que la simplicité (un peu de philosophie ne fait pas de mal): fracasser son adversaire. Le choix de type de combat est très varié: Tag Team Match, Tornado Tag, First Blood Match, Hell In A Cell, on retrouve tous les types de combats de l'histoire du catch, des plus basiques aux plus cruels et dangereux. Mais qui dit arrivée de la ECW dit arrivée d'une grosse part de Hardcore. Effectivement, en plus de nos petits poings musclés, on peut prendre des chaises, les escaliers en fer, des shinaïs, des échelles, des poubelles, et même un bout de bois entouré de barbelé, que j'ai joliment baptisé le "Sapin de Noël". Les combats sont très bien faits, il y a une si grande diversité de technique qu'aucun combat ne se ressemble, un vrai bonheur!

III – Bring It On, Kid!


Un des énormes bons points, d'après moi, de ce jeu, c'est le "Create Mode". En effet, on peut maintenant créer son propre catcheur!

Et on peut vraiment tout configurer, du gabarit au style vestimentaire en passant par la pilosité ou la forme du visage, tout est changeable! On peut vraiment créer n'importe qui… j'ai d'ailleurs créé notre cher Boblastic, Guigui, ma frangine Rikku et moi-même. UN ENORME PANARD! Vous pouvez pas savoir comme c'est bon de devenir champion du monde poids lourd après avoir battu le légendaire Undertaker! Mais après l'apparence du personnage, on peut configurer tous ses coups, du simple coup de poing à la prise de finition, puis customiser son entrée en scène, de la musique aux angles de caméra, en passant par la "chorégraphie" et la pyrotechnie.
 
Des possibilités énormes donc, qui permettent de créer des personnages carrément inhumains comme de créer ses amis avec une fidélité impressionnante!

IV – Tonight… It's… OPEN BAR!


Pour ce qui est des "finitions", ils font également forts. La musique, quoique un peu criarde, même pour mes oreilles saturées de Heavy qui pue l'essence, la bière et la culotte de groupie pas fraîche, rend assez bien avec l'ambiance trash du jeu. Les graphismes, quant à eux, sont tout bonnement sublimes! On reconnaît n'importe quel catcheur, tous les détails sont respectés, on se croirait vraiment aux States avec notre bière à la main devant la télé à matter du lourdeau qui se tape dessus. Même les rings sont comme en vrai, c'est pour dire!
 
On posera un mini-bémol sur la création de personnage, qui comporte un bug un peu gênant sur les symboles ou autres sigles aposables sur les fringues, qui se retrouvent sur la peau du catcheur si on décide de lui virer son t-shirt pour montrer ses beaux abdos en sueur
.
V – Finally?

Et bien, finally, je tire mon chapeau (et Dieu sait à quel point mon chapeau est magnifique). Pour tous ceux qui aiment le catch, de près ou de loin, ce jeu est immanquable. Personnellement, je l'ai eu à Noël. Je l'ai essayé bien avant les Assassin's Creed ou Crackdown, et j'ai mis longtemps avant de jouer à autre chose. Et encore maintenant, alors que j'ai déjà fini plusieurs fois les carrières, je continues à m'amuser de temps en temps à casser du gros balèzes à outrance, non sans un malsain plaisir presque orgasmique.
 
Un jeu vraiment impressionnant de qualité et de plaisir, A NE PAS MANQUER!

 


Points forts:
– Catcheurs fidèles à la réalité
– Mode création très poussé et très détaillé
– Des combats qui ne se ressemblent jamais
– Erotiquement génial pour les amoureux du catch!

Points faibles:
– Un léger bug sur le design des fringues du Create Mode
– Un adversaire quasiment invincible en mode difficile
– Je mets un troisième tiret, mais j'ai rien à mettre dessus

photos/JeuxVideos/smvsraw2008.4.jpgphotos/JeuxVideos/smvsraw2008.5.jpgphotos/JeuxVideos/smvsraw2008.6.jpg

photos/JeuxVideos/smvsraw2008.7.jpgphotos/JeuxVideos/smvsraw2008.1.jpgphotos/JeuxVideos/smvsraw2008.9.jpg

Répondre à Manu Serve Annuler la réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *