True Blood : Saison 4

Je tarde un peu, vous comprendrez pourquoi dans les prochains jours, mais voilà enfin mon avis sur la quatrième saison de True Blood. Les 12 épisodes que comporte la saison 4 ont été diffusés sur HBO du 26 juin au 11 septembre 2011 ; ils seront diffusés en France à partir du 18 octobre sur Orange Cinemax en version « multilangues » (à regarder en VOST donc) ! Et pour ceux qui ne sont pas chez Orange, il faudra attendre la sortie DVD/BRD l’année prochaine…

Synopsis

"Au début de la quatrième saison, quand Sookie revient du monde des fées, treize mois se sont écoulés et Bill est devenu le roi de Louisiane. Un nouveau groupe de sorcières s'est formé à Bon Temps, mais les vampires y voient une menace quand Marnie, la chef du groupe, acquiert des pouvoirs de nécromancienne."

Source : Wikipedia 

Mon avis

Alors que les saisons précédentes m'avaient toujours captivées, j'ai eu beaucoup plus de mal à rentrer dans l'histoire de cette quatrième saison. Les raisons sont à mon avis multiples.

Cette saison commence d'une façon qui peut laisser penser que les fées vont être au centre l'intrigue et il s'avère finalement que cet aspect de l'univers de True Blood est pratiquement laissé de côté. Certains en ont certainement été déçus, mais de mon point de vue, ce n'est vraiment pas plus mal d'éviter de trop s'attarder sur Sookie (qui est déjà bien assez énervante).

Pour moi, il manquait vraiment deux choses à cette saison : un méchant charismatique et un fil conducteur un peu plus clair. A titre personnel, je trouve que le méchant de la saison (Marnie Stonebrook la diseuse de bonne aventure) n'était pas du niveau de ceux des saisons précédentes. De même, l'histoire principale a vraiment mis trop de temps à se mettre en place.

Bon, et pour ne rien arranger, le final contre Marnie était digne des plus mauvais épisodes de Charmed (non pas qu'il y ait de bons épisodes dans Charmed) dont le scénario se résumait systématiquement aux faits suivants : un sorcier arrive, il explose tout le monde et dans les deux dernières minutes de l'épisode les soeurs Halliwell font appel à un sort du livre des ombres qui tue le méchant instantanément. Bref, ceux qui ont vu le final de True Blood comprendront la comparaison avec Charmed. Si on ajoute à ça que les intrigues parallèles, bien que nombreuses, n'apportent pas grand intérêt, on peut vraiment se demander où les scénaristes ont voulu en venir…

Mais à côté de ça, le triangle amoureux (voir même le carré…) était amusant à voir évoluer, l'univers est toujours aussi trash et Jason est (presque) aussi con que d'habitude. Malgré les points négatifs cités plus haut, j'ai tout de même pris du plaisir à suivre cette série qui, d'année en année, va plus loin dans le surnaturel (et c'est un point positif selon moi !) : reste-t-il un personnage de Bontemps n'ayant pas un pouvoir ou une transformation quelconque ? Et puis, ce n'est pas nouveau, mais cette série est connue pour ses fameux cliffhangers de malade en fin d'épisodes et dans cette saison, Alan Ball ne s'en prive pas une fois de plus, si bien qu'on reste forcément accro en attendant la suite.

Je reste donc mitigé sur cette quatrième saison et j'espère que la série saura retrouver le niveau des premières saisons mais je ne me fais pas de soucis avec Alan Ball aux commandes, cette saison en demi-teintes saura vite se faire oublier.

Bande annonce

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *