Trigun

Alors que nous avons terminé son visionnage fin novembre, ce n’est que maintenant que j’en fais le test. La raison est simple : je l’avais tout simplement oublié celui là. Désolé ! Comme vous allez pouvoir le constater, il y a bien différentes raisons qui m’ont poussées à l’oublier il faut dire…

Comme souvent ces derniers temps, il s’agit d’une série reçue dans le cadre de mon abonnement à la Collection Gold de chez declic (après tout je reçois un coffret par mois, c’est donc normal). Et comme d’habitude, le coffret est simple mais joli. J’avais longtemps voulu voir cette série en 25 épisodes qui date tout de même de 1998. C’est chose faite et je vous livre maintenant mes impressions qui sont finalement plutôt mitigées…

photos/animes/trigun.1.jpgphotos/animes/trigun.2.jpgphotos/animes/trigun.3.jpgphotos/animes/trigun.4.jpgphotos/animes/trigun.5.jpgphotos/animes/trigun.6.jpg

L'ambiance est plutôt sympathique et les personnages principaux, dont le héros, Vash The Stampede, sont plutôt amusants pour la plupart. Parce que oui, cet anime est axé sur l'humour les deux tiers du temps ; le plus simple pour vous décrire le style de cette série étant de faire un parallèle avec City Hunter. En effet, le personnage principal vous fera forcément penser à Ryo Saeba dans son comportement, dans son talent au tir et dans sa quasi-invincibilité sur le terrain. Cette similarité pourrait être un point positif si la série bénéficiait de la même qualité d'écriture que City Hunter. Autre chose, bien que cette remarque pourrait également s'appliquer à Ryo Saeba, le côté invincible de Vash pourra facilement en rebuter plus d'un.

Et encore, il n'y a pas que le scénario qui est un peu mou, on peut également reprocher pas mal de choses au chara-design auquel je n'ai vraiment pas accroché (surtout en ce qui concerne Meryl et Mirry, les deux personnages féminins). Il faut dire que le rendu graphique n'aide pas : l'animation est très pauvre et les couleurs sont complètement délavées… On peut également ajouter à ça qu'il ne s'agit que d'une adaptation du manga qui, même si son rythme est très lent, est toujours en cours de publication : comprenez donc que la série est donc dotée d'une fin anticipée…

Heureusement que l'univers de la série est vraiment dépaysant et que les gags sont pour la plupart amusants, parce qu'à la vue de tous les défauts cités, je ne donne vraiment pas l'impression d'avoir aimé cette série alors que j'y ai pris tout de même un peu de plaisir. Disons qu'il fallait que je la vois pour parfaire ma culture "anime" très limitée mais ce n'est vraiment pas une oeuvre indispensable et je n'envisage pas de la revisionner dans le futur.

Opening

Ending

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *