Top 10 de ce que j’ai préféré au Japon

Comme j’en parlais précédemment, nous sommes de retour en France et nous avons été accueillis comme il se doit avec une grève de la SNCF. Et pour résumer brièvement le retour dans le sud de la France, en ayant des billets première classe, ça a donné : Paris-Lyon assis dans les escaliers, Lyon-Avignon debout dans une allée, Avignon-Aix assis, Aix-Hyères en… voiture !

Bref, au delà de ces petits problèmes sur le trajet, je suis de retour depuis 10 jours et je ne me suis toujours pas remis de ce voyage : j’aurais tellement voulu rester plus longtemps… Certaines choses me manquent plus que d’autres et je vais ici vous les exposer au travers de ce top 10. Et comme vous pourrez le constater, il s’agit principalement de petits trucs de la vie de tous les jours. J’ai bien conscience que vivre à Tokyo, et donc y travailler, n’est pas aussi idyllique qu’il n’y parait mais je suis vraiment resté sous le charme de ce pays… Et comme il s’agit d’un top 10, j’ai dû faire des choix et bon nombre d’autres points positifs n’apparaissent donc pas dans ce billet.

10. La propreté

photos/japon2010divers/20100504.top10.01.jpg

C'était propre. Incroyablement propre même. Alors qu'en France, il est habituel de voir des papiers, des détritus divers et autres joyeusetés du même genre trainer dans la rue, il n'y a rien de tel à Tokyo : vous laissez tomber un bout de papier par inadvertance (notamment votre seul plan du métro de Tokyo, c'est du vécu) et vous verrez très rapidement (dans mon cas) un petit vieux ramasser le papier et partir le jeter dans la poubelle la plus proche. Et ça ne sera pas dans n'importe quelle poubelle puisqu'il y a systématiquement plusieurs containers en fonction du matériau à jeter.

Vous voyez à quoi peut ressembler un métro Parisien au niveau de la propreté ? C'est l'exact opposé pour ceux de Tokyo : propres, sans aucun graffitis et sans mauvaises odeurs… Un pur bonheur.

N'oublions pas non plus les gens, très propres sur eux et qui portent systématiquement un masque dès qu'ils pensent être malades (ou pour se protéger dans certains cas…).

9. Les UFO Catcher

photos/japon2010divers/20100504.top10.02.jpg

On peut trouver des machines à pinces en France dans certaines fêtes foraines mais il faut avouer que les lots ne sont vraiment pas à la hauteur de leurs homologues japonaises. Amusantes et addictives, je ne pouvais pas m'empêcher de tenter ma chance lorsque nous en croisions. Dans un sens, heureusement pour mon argent qu'il n'y en a pas en France !

8. La vue depuis notre chambre

photos/japon2010divers/20100504.top10.03.jpg

Oui, bon, je sais qu'habiter Tokyo n'implique par forcément le fait d'avoir une vue aussi magnifique que celle que nous avions depuis nos chambres d'hôtel, mais bon… C'était magnifique et inoubliable !

7. Les musiques dans les gares

photos/japon2010divers/20100504.top10.05.jpg

Chaque station de métro a sa petite musique particulière. Impossible de manquer celle de Takadanobaba (rien que l'annonce du nom de ce quartier vous met de bonne humeur de toutes façons) et sa musique qui n'est rien d'autre que celle du générique d'Astroboy.

6. Le marquage au sol

photos/japon2010divers/20100504.top10.06.jpg

Comme vous pouvez le voir sur la photo, des lignes jaunes en relief sont présentes quasiment partout : elles permettent aux personnes malvoyantes de se repérer et de suivre des chemins bien précis. Autre particularité, il y a des files d'attentes dessinées un peu partout (entrée des wagons de métro ou train, devant les arrêts de bus, devant certains restaurants…) pour que les gens se mettent en file d'attente et le pire, c'est que ça fonctionne : les gens respectent cette signalétique… C'est fou, ça me parait impossible de voir ça en France un jour.

5. La politesse

photos/japon2010divers/20100504.top10.04.jpg

(A noter que la photo n'a rien à voir avec le thème abordé mais ça vous montre la vue qu'on avait de jour sur Tokyo et le mont Fujiyama depuis notre première chambre)

Les passages dans des boutiques ou restaurants français après un séjour de 3 semaines au Japon font vraiment un choc ; en effet, le service n'est absolument pas comparable. Le plaisir d'être accueilli comme des princes dans n'importe quelle boutique est une chose qu'on est loin de voir par chez nous (il va vraiment falloir que j'arrête de critiquer la France…).

4. Les sushis

photos/japon2010divers/20100504.top10.07.jpg

Oui, bon, je ne suis pas certain qu'il faille me justifier sur ce point. J'en ai mangé pratiquement tous les jours et j'adore toujours autant ça… Ah, si seulement on pouvait avoir des sushis aussi bons et à aussi bas prix dans notre chère contrée !

3. Akihabara

photos/japon2010divers/20100504.top10.08.jpg

Je m'étais pourtant interdit de mettre des lieux dans ce top 10 mais ce quartier représente bien plus qu'un lieu pour un otaku comme moi. Mangas, figurines, goodies, animes, cosplay, électronique, équipement vidéo/photo, informatique, gadgets, salles d'arcades, ufo catcher, mandarake… Je ne savais plus où donner de la tête et nous y avons passé pas mal de temps mine de rien.

2. Les toilettes à jets

photos/japon2010divers/20100504.top10.09.jpgphotos/japon2010divers/20100504.top10.10.jpgphotos/japon2010divers/20100504.top10.11.jpg

J'en avais parlé à notre arrivée à Tokyo et j'étais loin de m'imaginer que ces toilettes étaient généralisées au Japon. Un jour, j'en aurais chez moi mais pour le moment, c'est un peu cher (1500€). Un tel concentré de technologie pour vous laver les fesses, ça ne m'a pas laissé indiférent : siège chauffant, jet nettoyant, jet "bidet", séchoir, faux bruit de chasse d'eau… A noter que les couvercles des toilettes ne retombent pas lourdement comme les nôtres : ils sont retenus tout en douceur par un mécanisme. Bref, je suis fan.

1. Les convini

photos/japon2010divers/20100504.top10.12.jpg

Abréviation de convinience store, les convini (à prononcer conbini) sont des sortes de supérettes ouvertes 24h sur 24 et 7 jours sur 7. En plus de ces horaires incroyables, il est à noter qu'on en trouve tous les 50 mètres dans Tokyo, que les prix ne sont vraiment pas abusifs (plateau repas équilibré pour l'équivalent de 3 ou 4€) et qu'on y trouve vraiment de tout : nourriture, boissons, plateaux repas, sushis, presse, dvd, fournitures, cigarettes, borne internet, timbres…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *