Retour à Bestine

La dernière fois, je ressortais mon vieux background de World Of Warcraft, et cette fois-ci, je ressors mon -encore plus vieux- background de Star Wars Galaxies. Déjà deux mois que je me suis remis à jouer, j’ai enfin retrouvé ce texte (merci Julien…).

Après ces deux mois, je m’amuse toujours et je pense continuer à jouer encore un peu. A vrai dire, je ne pensais pas arriver un jour à rejouer à un MMORPG sans faire mon nolife.

Veuillez m’excuser par avance, c’est encore plus mal écrit que celui de Warcraft… Au moins, vous êtes prévenus !

photos/JeuxVideos/swg1.jpgphotos/JeuxVideos/swg2.jpgphotos/JeuxVideos/swg4.jpg

I – Jeunesse

Boblastic, de son vrai nom Maval Borda qu'il a lui même oublié, est né à Mos Espa sur Tatooine.

Son enfance fut des plus banales, et comme une grande partie des jeunes de Mos Espa, il grandit le pistolaser à la main à chasser kreetles et autres petites créatures. La revente des dépouilles aux petits artisans de Mos Espa rendait cette chasse attractive.

De cette façon, les jeunes étaient formés au maniement des armes très tôt. En théorie, le port d'armes à projection laser n'est autorisé qu'à partir de 16 ans, mais divers contrebandiers traînaient en ville malgré la présence de la Garde de Mos Espa ; Et ces derniers ne laissaient jamais passer une occasion de se faire de l'argent facile…

Il n'était donc pas rare de croiser des enfants de douze ans à peine l'arme à la main courir après des Scyks dans les montagnes aux alentours de la ville !

La Garde fermait les yeux sur ce petit trafic… C'était une sorte d'échange, les jeunes pouvaient par la suite s'enrôler dès seize ans, et étaient mieux préparés à l'entraînement, réputé difficile, de la Garde de Mos Espa.

C'est donc à seize ans que Maval entra dans la Garde de Mos Espa. L'entraînement fut en effet très difficile. Ne supportant pas l'autorité du sergent instructeur, il déserta même pas six mois après s'être enrôlé.

Aucune poursuite à son égard ne fut entreprise. La Garde avait des soucis bien plus importants à cette époque.


II – Changement de vie


Il abandonna donc sa vie à Mos Espa, laissant derrière lui sa famille. C'est à Mos Eisley que le jeune Maval trouva refuge, au milieu des pires brigands de la galaxie. Dans cette ville, il était facile de trouver de l'argent contre des petits boulots peu gratifiants ; Chantages et assassinats étaient courants.

Maval se disait détective, mais les boulots qu'il effectuait se résumaient souvent à de simples assassinats. C'est à cette époque qu'il dut se trouver un pseudonyme, car son nom commençait à être connu des autorités locales. Il pris le surnom "Boblastic", un nom venant d'un ancien mythe Althéien oublié de tous.

III – L'empire

En même temps que l'argent gagné devenait de plus en plus important, ses cibles gagnaient en renommée. L'empire finit par mettre la main sur lui.

En effet, l'empire cherchait des chasseurs de primes pour éliminer un général rebelle. Les chasseurs de primes interpellés n'avaient pas le choix : soit ils étaient déportés dans la prison impériale de Dathomir pour les crimes qu'ils avaient commis, soit ils se mettaient au service de l'empire.

Boblastic n'avait pas à hésiter : même si l'employeur était différent, c'était toujours le même type de missions. De plus, si l'opération était une réussite, les survivants pourraient obtenir une licence officielle de chasseur de primes.

Travailler pour l'Empire ne l'avait jamais attiré, mais étant donné la situation, il n'avait guère le choix. Et d'un autre côté, l'Empire paye bien et être en règle avec ce dernier offre de sérieux avantages.

Nous étions Ils étaient sept à accepter la mission, et deux jours avant de partir en mission, l'Empire fit intégrer un huitième membre à l'équipe : Conor Flyingfalcon, second lieutenant de l'Empire. Il était là pour encadrer l'opération et contenir les instincts de la racaille que nous étions qu'ils étaient. Aussitôt, Maval reconnu cet homme : ils avaient à peu près le même âge, et ils avaient grandis ensembles à Mos Espa. Conor, par contre, n'avait pas du tout reconnu Maval. Etant donné l'apparence de ce dernier, il n'y avait rien d'étonnant à ça.


IV – La mission


Briefing sur briefing, les deux derniers jours furent consacrés aux préparations de l'opération. Maval restait concentré, cette mission était capitale et il le savait. Les autres membres n'avaient pas l'air de s'investir et ne prêtaient que peu d'attention aux recommandations de Conor, trop jeune pour les guider à leur goût.

La cible, le général Kikoon, se trouvait sur Rori, une planète du système de Naboo. La base rebelle était très importante et comprenait un Starport. Il était donc exclu de faire une entrée en force. Comme prévu, ils attendaient à plus d'un kilomètre le moment où les portes devaient s'ouvrir.

Cependant, les portes ne s'ouvraient pas. Ca ne pouvait signifier qu'une chose : le complice qui devait entrouvrir les portes de l'intérieur était dans l'impossibilité de le faire, et au pire, il avait même été découvert. La tension commençait à se faire sentir dans le groupe. Le pauvre Conor avait bien du mal à nous les garder au calme. Au bout de deux heures d'attente, les membres du groupe prirent la décision de partir. Ils savaient très bien que Conor ne pouvait pas les arrêter. Néanmoins, Maval choisit de poursuivre sa mission. Conor et Maval les laissèrent partir, ils n'avaient pas le choix.

Quelques minutes plus tard, des tirs se firent entendre, les six hommes s'étaient fait prendre par les rebelles. C'était le pire des scénarii possible. L'agent infiltré de l'Empire avait donc été découvert, et maintenant, les chasseurs de prime étaient à leur tour dans les mains des rebelles. Pas besoin de les torturer pour les faire parler, c'était dans leur intérêt de révéler tout ce qu'ils savaient.

Il ne fallu pas cinq secondes à Conor et Maval pour comprendre ça, et moins de dix secondes après les premiers échanges de tirs, ils étaient en direction de la base rebelle. Les portes restaient fermées devant eux, mais toujours sans surveillance. Là, Maval se servi de son Jetpack pour rentrer dans la base au grand dam de Conor qui pensait avoir perdu son dernier homme. Contre toute attente, aucun bruit ne se fit entendre dans la base durant la minute suivante et les portes s'ouvrirent.

Nos deux assassins se retrouvaient donc dans la base en direction du bunker du Général. Finalement, tout se passait bien. Ils avaient pu entrer et se cacher dans le bureau personnel du Général.

Une quinzaine de minutes plus tard, un bataillon de rebelles revint, avec les dépouilles des six déserteurs. La situation s'avérait finalement très bonne. Peu avant que la nuit tombe, le Général finit par rentrer dans son bureau.

A partir de là, les choses se déroulèrent très rapidement. Suivant les ordres de Conor, Maval, caché dans un renforcement, gardait l'entrée du bunker.

Conor était toujours caché dans le bureau quand le Général entra. Sans bruit, Conor lui brisa la nuque.

A l'entrée du bunker, il retrouva Maval, mais il n'était pas seul. Trois rebelles étaient étendus inanimés à ses pieds.

"Eh bien Boblastic, vous êtes impressionnant, je n'ai rien entendu !"

"Appelle moi Maval, Conor. Ne reconnais-tu pas un de tes anciens amis de Mos Espa ?"

A peine Conor eut le temps de réaliser qui était en fait Boblastic que l'alerte retentit dans la base. Nos deux hommes s'élancèrent. Ils traversèrent la base en courant et tirant sur leurs ennemis pour se couvrir mutuellement. Au moment d'utiliser son Jetpack pour sortir, Maval se rendit compte qu'il n'avait plus d'énergie. Conor pris très rapidement la décision de tenter le saut à deux avec son propre Jetpack. Il savait pourtant que ça le mettait en danger.

Il passèrent de justesse par dessus l'enceinte. A peine retombés sur le sol, ils partirent en sprint sur plus de vingt kilomètres pour retrouver leur vaisseau.


V – Epilogue


Maval venait de réussir sa première mission pour l'Empire et il avait enfin une licence officielle de chasseur de primes.

Boblastic souriait… Ses retrouvailles avec Conor laissaient entrevoir une association intéressante pour l'avenir.

photos/JeuxVideos/swg3.jpgphotos/JeuxVideos/swg5.jpgphotos/JeuxVideos/swg6.jpg

photos/JeuxVideos/swg7.jpgphotos/JeuxVideos/swg8.jpgphotos/JeuxVideos/swg9.jpg

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *