[PS3] Prototype

Encore un mois avec des news de ce genre et il n’y aura vraiment plus personne ici mais ça ne m’empêchera pas de continuer. D’ailleurs, ce billet sera consacré au test du fantastique Prototype (version PS3). Oui, je sais, je parle trop de ce jeu. Pour une fois que je fais un test pratiquement dans les temps, j’espère que vous ne râlerez pas trop : le jeu est sorti vendredi, je l’ai terminé mardi soir et le test est là le jeudi. Ce n’est pas si mal, non ?

En attendant, ça faisait un bout de temps que je ne m’étais pas amusé ainsi sur un jeu en solo. Assassin’s Creed m’avait fait un effet similaire, il y a un an et demi, déjà. Malgré le fait que j’ai vraiment adoré ce jeu, il n’est pas pour autant exempt de défauts comme vous pourrez le constater dans la suite de ce billet.

 
photos/JeuxVideos/prototype.1.jpgphotos/JeuxVideos/prototype.2.jpgphotos/JeuxVideos/prototype.3.jpg

photos/JeuxVideos/prototype.4.jpgphotos/JeuxVideos/prototype.5.jpgphotos/JeuxVideos/prototype.6.jpg

Alors, commençons déjà par les défauts, ils ne sont pas nombreux. Pour ne rien cacher, sur les conseils avisés (geeenre) de Choupy Krieg, j'ai fait ce jeu en mode facile et hônnetement, certains passages n'étaient vraiment pas évidents : il y avait clairement un problème de dosage du niveau de difficulté. Après, on ne pourra pas nier le fait que les missions annexes ne sont pas des plus passionnantes : 5 ou 6 types de missions différentes et en gros, au fur et à mesure du jeu, elles devenaient de plus en plus difficiles. En même temps, les jeux de ce genre ont tous ce problème (GTA, Assassin's Creed… etc).
Graphiquement, je m'attendais à bien pire : j'avais lu que le jeu n'était pas joli mais on est très loin de ça ! Certes, les textures ne sont pas hyper détaillées et quelques polygones sont visibles mais merde, ça bouge à fond, y'a des zombies partout, des militaires qui tirent des hélicoptères qui s'écrasent, des bâtiments qui s'écroulent sans jamais un ralentissement. Etant donné le rythme du jeu, on pourra difficilement trouver à redire des quelques détails visuels perfectibles du titre.
Au niveau de l'ambiance sonore, c'est pour moi d'un excellent niveau. Les musiques sont là pour foutre une pression d'enfer pendant les affrontements et c'est vraiment réussi. Bon, il arrive parfois que la musique s'emballe pour un simple monstre, mais ce n'est pas bien grave, ça rajoute de la tension…
Même si Infamous me parait un poil plus réussi au niveau maniabilité, je n'ai pas grand chose à reprocher au gameplay de ce jeu : je me suis vraiment amusé et j'avais mal aux mains après une journée de jeu complète. Ouais, le rythme imposé par le jeu ne laisse pas le temps de se reposer. Rah, et mine de rien, incarner le terrible Alex Mercer aux pouvoirs démentiels est vraiment jouissif ; de même, ressentir la montée en puissance du personnage en fera jouir plus d'un. Raaaaaaah ! J'en veux encore ! Les 15 malheureuses heures que dure ce jeu (en mode facile) ne m'auront pas suffit. D'ailleurs, un mode multi pourrait être sympa…
Alors non, ce n'était pas le jeu parfait mais c'était vraiment bon et j'attends la suite avec impatience. Courir sur les murs, planer entre les bâtiments et envoyer valser les voitures d'un simple coup de poing vont me manquer. Sans oublier le principal : un environnement libre avec des zombies partout, c'était vraiment le pied.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.