[PS3] Heavenly Sword

Je me lance aujourd’hui dans le test express d’Heavenly Sword sur PS3. Le jeu est-il aussi court que le veut la légende ? Nariko est-elle vraiment bonne (techniquement parlant, hein) ? Le sixaxis est-il vraiment aussi chiant qu’on le laisse entendre ? La réponse à ces questions se trouve dans la suite du test… photos/JeuxVideos/reshs1.jpg photos/JeuxVideos/reshs2.jpg photos/JeuxVideos/reshs3.jpg

Visuellement, ce n’est pas moche, certains passages sont même très jolis. Tout du moins, tant que ça bouge, le jeu n’est pas fait pour rester sur des plans fixes. En action (c’est le principe du jeu), c’est donc très réussi. Le nombre d’ennemis affichés à l’écran semble sans limite : La bataille finale donne l’impression que des milliers de soldats sont en mouvement devant nos yeux, c’est très réussi.

Le gameplay est beaucoup moins réussi selon moi. Je trouve le titre vraiment trop bourrin : appuyer au hasard sur tous les boutons, ça fonctionne. De même, spammer le même enchaînement contre le boss de fin (par exemple), ça fonctionne aussi très bien. Rien de très intéressant à ce niveau là. La difficulté est vraiment inégale : les phases de « shoot » sont parfois très chiante (surtout si l’on n’a pas remarqué que le contrôle avec le sixaxis est désactivable dans les options du jeu). Bref, c’est pas génial de ce côté.

Le scénario est sans surprise et pas vraiment intéressant. Dommage. La durée de vie ne dépasse pas les 5 ou 6 heures en mode normal et l’envie d’y rejouer un jour ne se fait pas sentir.

Je me serais donc bien passé de ce jeu. D’un autre côté, je l’ai eu à 19€, ce qui le rend nettement plus sympathique.

Et maintenant, je retourne m’éclater avec Micromachine V4 sur PSP.

photos/JeuxVideos/reshs4.jpg photos/JeuxVideos/reshs5.jpg photos/JeuxVideos/reshs6.jpg
photos/JeuxVideos/reshs7.jpg photos/JeuxVideos/reshs8.jpg photos/JeuxVideos/reshs9.jpg

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.