[PS3] Batman Arkham City

Bon, je sais, je n’ai pas fait le premier opus (Batman Arkham Asylum), mais l’ami Kaiomax venant tout juste de terminer Batman Arkham City, j’ai sauté sur l’occasion et je me suis précipité sur cette petite merveille. Si le jeu ne brille pas par sa durée de vie, le reste est tout simplement époustouflant.

BAC

Synopsis

"L'histoire de Arkham City se déroule un an et demi après l'émeute de l'asile d'Arkham. Quincy Sharp, l'ancien directeur de l'asile d'Arkham, s'est approprié la capture du Joker, et a profité de sa notoriété pour se faire élire maire de Gotham. Comme l'asile d'Arkham et la prison de Blackgate ne peuvent plus servir de lieu de détention, Sharp rachète une grande partie des bas quartiers et arme des mercenaires d'un groupe nommé Tyger pour créer « Arkham City », une ville fermée où tous les criminels de Gotham peuvent vivre libres, à la seule condition qu'ils ne cherchent pas à s'enfuir. Des plans du projet « Arkham City » sont d'ailleurs visibles dans une pièce cachée du bureau de Sharp dans Arkham Asylum.

Pour surveiller la ville, Sharp embauche le psychiatre Hugo Strange. Batman surveille également de près la ville, inquiet à l'idée que la situation puisse leur échapper, mais préfère agir sous l'identité de Bruce Wayne pour faire fermer le centre de détention. Alors qu'il allait faire un discours, les hommes du groupe Tyger capturent Wayne et l'enferme dans Arkham City. Le milliardaire parvient à se libérer rapidement et enfile son costume de Chevalier Noir pour enquêter dans la ville sur le mystérieux projet de Hugo Strange, le « Protocole 10 ». Cependant, Catwoman, infiltrée dans la ville et retenue par Double-Face pour une exécution publique, ignore tout de cette opération. Elle est sauvée par Batman mais quelqu'un tente de les tuer au sniper et le Chevalier noir découvre que c'est un coup du Joker."

Source : Wikipedia

Mon avis

Certains pourront peut-être reprocher à ce jeu d'être trop court mais ce n'est pas du tout mon ressenti. Dans un sens, effectivement, j'ai commencé à jouer le matin à 9h pour le terminer à 18h en prenant une grosse pause de 3h entre midi et deux : ce qui donne 6 à 7 heures pour terminer l'aventure principale. Ca peut paraître court à première vue mais  à titre personnel, l'expérience était parfaite. De plus, la durée de vie du titre peut être facilement doublée via les quêtes annexes même si elles ne semblent pas forcément apporter grand chose. 

C'est simple, j'ai eu l'impression de suivre un film captivant de 7 heures : le personnage progresse vite, les combats s'enchaînent et le scénario évolue rapidement sans laisser aucun temps mort. La bande originale du jeu est d'ailleurs excellente et rivalise sans problème avec celle réalisée par Hans Zimmer sur The Dark Knight. La comparaison avec un film ne s'arrête pas là puisque tout y fait penser : l'approche cinématographique dans les plans, les décors très soignés et la mise en scène des personnages rencontrés sont autant de détails qui rapprochent l'expérience de Batman Arkham City de celle d'un film de qualité. Pour ajouter encore plus de réalisme, la tenue de Batman s’abîme au fur et à mesure de l'aventure. L’atmosphère d'Arkham City est d'une justesse incroyable : il ne faut pas plus de 30 minutes de jeu pour se prendre réellement pour Batman au milieu de cette ville-prison. Techniquement, le jeu est servi par des graphismes de très bon niveau et les effets de lumière sont tout bonnement hallucinants. 

Au passage, j'en profite pour indiquer qu'il est compatible avec les télé 3D. L'expérience est intéressante et l'impression de liberté du haut des building en ressort encore plus forte. D'ailleurs, il faut tout de même évoquer l'un des très rares défauts du jeu : l'aire de jeu peut paraître grande au premier abord (surtout si on la compare avec celle du premier opus d'après ce que j'ai pu lire), mais elle s'avère au final assez limitée. Ce n'est pas grave étant donné l'intensité de l'aventure vécue par le joueur, je pardonne sans soucis ce petit manque.

Oui, je sais, ça fait beaucoup de superlatifs dans cette critique, mais j'y ai pris un pied monstre et j'en redemande. Les jeux aussi bons ne courent vraiment pas les rues et Batman Arkham City fait parti des immanquables de l'année. Malgré la multitude de bons titres en cette fin d'année, ça me semble clairement être le meilleur du lot.

Bande annonce

Répondre à Virginie C. Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *