Le manga du mois : Switch Girl!! de Natsumi Aida

Pour la première fois, voilà que je propose un manga de type shōjo sur ce site en tant que manga du mois. Le choix peut paraître étonnant mais comme vous allez le constater dans cette chronique, Switch Girl!! est bien plus qu’un simple shōjo à bien des égards. Notez l’absence de la rubrique « Du même auteur » : aucun autre manga de Natsumi Aida n’a pour le moment été publié en france (et d’après ce que j’ai pu trouver, il ne s’agissait que de One Shot et il y a donc peu de chance de les voir éditer un jour chez nous) et sa seule série connue ici est Switch Girl!!, et c’est déjà pas mal.

Fiche technique

switchgirl
 
Titre français : Switch Girl!!
Titre Japonais : Switch Girl!!
Titre Japonais : スイッチガール!!
Dessinateur : Natsumi Aida
Scénariste : Natsumi Aida
Catégorie : Shōjo
Volumes sortis en France : 14 (en cours)
Editeur France : Delcourt
Prix de vente : 6.95€
Volumes sortis au Japon : 18 (en cours)
Editeur Japon : Bessatsu Margaret
Genre : Romance, Ecole, Comédie

Synopsis

"C'est l'histoire d'une lycéenne, Nika Tamiya, une fille qui a 2 "modes". En effet son mode "ON", au lycée, la fait paraître comme une fille très belle et populaire ; mais lorsqu'elle rentre chez elle, elle fait place à son mode "OFF", c'est-à-dire une fille laissant tomber l'apparence pour privilégier le côté pratique et confortable, aimant manger des plats à l'odeur épouvantable et dont la chambre est une véritable porcherie !

Cette histoire joue donc sur la double personnalité de Nika qui a bien des difficultés à ne pas se laisser submerger par sa vraie nature au lycée ou devant ses amis. Cela sera d'autant plus dur lorsqu'elle va tomber amoureuse du beau Arata qui est très distant car il connait la véritable nature de Nika."

Source : Wikipedia

Mon avis

Autant être honnête, l'idée de lire cette série ne venait pas de moi et j'ai même eu du mal à me convaincre à lire ce manga : la couverture extérieure, le style de dessin et la densité de texte sur certaines pages étaient pour moi autant de signes révélateurs des mangas que je n'aime habituellement pas. J'ai finalement pris sur moi pour lire le premier volume de cette série et je suis finalement bien heureux de l'avoir fait puisque j'ai dévoré les volumes suivants en quelques jours (jusqu'au 13, le 14 venant de sortir au moment où j'écris ces lignes).

Vous l'aurez compris, graphiquement, c'est typiquement le genre de dessins que je n'aime pas. Lors des passages sérieux, c'est beaucoup trop stylé "shōjo" à mon goût et lors des passages complètement débiles, le dessin va avec le style de l'héroïne en mode "OFF" et n'est donc pas très soigné (serait-ce le style des jours de relâche ?). Malgré ça, il faut reconnaître que Nika (et les autres filles présentes dans ce titre) sont généralement très belles. Natsumi Aida arrive même à rendre Nika jolie alors qu'elle est en mode "OFF". C'est dire. Le titre peut paraître un peu brouillon à première vue, mais au final, l'auteur ne fait que jouer avec des styles de dessin différents (cf le style Gekiga dans le volume 14) et elle le fait plutôt bien.

Mais la réelle force de ce manga se situe principalement au niveau de l'humour. Sans s'approcher du potentiel de pleurade-de-rire-non-stop-pendant-un-volume-entier d'un GTO, il faut tout de même avouer que Switch Girl!! a de quoi faire marrer et le mode "OFF" de Nika Tamiya vous fera éclater de rire à de nombreuses occasions. Le style de dessin un peu relâché concorde parfaitement avec l'humour. Un autre point très important dans la réussite de ce manga vient de l'univers geek dans lequel évolue la Nika Tamiya en mode "OFF". Et les références sont nombreuses : Dragon Ball, Final Fantasy, Dragon Quest… 

Malgré la multitude de personnages dans ce manga, leur construction psychologique est bien élaborée et Natsumi Aida arrive à rendre attachant chacun d'entre eux très rapidement. Même si le manga traite principalement de sujet de "filles", il faut avouer qu'on s'attache grandement à Nika et à ses problèmes.

Bon, avec ce billet, j'assume donc le fait que je lis Switch Girl!! et je sais que certains d'entre vous le font également ! N'hésitez pas à en parler, manifestez-vous, il n'y a ni âge ni sexe pour lire Switch Girl!! (bon, c'est vrai que l'auteur parle souvent à son public et donne l'impression de s'adresser à un public féminin de 15 ans, mais peu importe…). Et si vous ne lisez pas cette série et que vous aimez vous marrer, je ne peux que vous conseiller de vous y mettre !

Bande annonce

Répondre à kaiomax Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *