Le manga du mois : Pluto de Naoki Urasawa

Comme annoncé ici, je reprends ma chronique du Manga du mois. Cette rubrique ne traitera pas forcément de séries manga exemptes de tout défaut (en témoigne la chronique sur Detroit Metal City), mais de séries qui m’ont tout simplement marqué ou fait vibrer. Et même si ça risque de faire un peu mentir ma phrase précédente, je vais commencer avec une série qui frôle la perfection puisqu’il s’agit de Pluto du célèbre Naoki Urasawa, remake moderne de l’oeuvre Le robot le plus fort du monde de maître Osamu Tezuka.

 
Pluto
 
Titre français : Pluto
Titre Japonais : Pluto
Titre Japonais : プルートウ
Dessinateur : Naoki Urasawa
Scénariste : Osamu Tezuka
Catégorie : Seinen
Volumes sortis en France : 8 (terminée)
Editeur France : Kana
Prix de vente : 7.35€
Volumes sortis au Japon : 8 (terminée)
Editeur Japon : Shogakukan
Genre : Suspense, Science-fiction
 
Synopsis
 
"Dans le monde futuriste de Tezuka, la société voit les êtres humains partager leur vie quotidienne avec des robots qui leur ressemblent étrangement. Ces robots vivent, pensent, agissent, vont a l'école, font des enquêtes, sont secrétaires, chauffeurs de taxi… Un code de lois régit la vie des robots comme le fait qu'il leur est interdit de tuer le moindre être humain. L'inspecteur Gesicht d'Europol est un robot fatigué et déprimé qui se voit confier une nouvelle enquête : découvrir qui, et pourquoi, assassine l'un après l'autre les robots les plus puissants de la planète… Chaque corps (robots ou humain) se retrouve avec des cornes plantés dans le crâne par le meurtrier.

En dépit du fait qu'il n'est pas le héros, Astro, le personnage principal de l'ancienne version de l'histoire, est présent comme personnage récurrent dans cette adaptation. Les victimes ont pour point commun d'avoir été des vétérans de la 39e guerre d'Asie mais tous ont maintenant une nouvelle vie plus calme et rangée, comme Mont Blanc, la première victime, qui était devenu garde forestier."

Source : Wikipedia
photos/mangas/mmpluto.1.jpgphotos/mangas/mmpluto.2.jpgphotos/mangas/mmpluto.3.jpg


Mon avis

J'avais déjà évoqué cette série dans la partie "du même auteur" de mon article sur 20th Century Boys. Et je ne m'étais pas trompé, il s'agit vraiment d'une oeuvre grandiose qui prend directement la place de 20th Century Boys au sein de mon Top 10 mangas personnel érigé fin 2009.

Du côté de l'histoire, même si je n'ai pas lu l'oeuvre originale pour comparer, de mon point vue c'est une totale réussite. Les huit volumes que comporte cette oeuvre se lisent à une vitesse folle alors que le scenario est pourtant digne des meilleurs thrillers d'anticipation que j'ai pu lire ou voir. Tout comme dans les autres titres de Naoki Urasawa, à aucun moment, le rythme ne retombe : le suspens reste halletant du début à la fin. Mais là où Pluto surpasse les autres oeuvres de maître Urasawa, c'est bien dans le dénouement de son histoire, qui est, pour une fois, à la hauteur du récit : tout simplement magistral.
 
Le titre étant édité par Kana, l'édition est de qualité même si je ne suis pas fan du papier utilisé qui fait un peu vieillot (comparé aux mangas édités par Glénat ou Tonkam par exemple…). Sinon, les pages en couleur en début de volume sont bien présentes et sont imprimées sur du papier glacé. En tout cas, le prix est honnête pour une telle édition et les 8 volumes que comportent cette série ne vous ruineront pas.

Le dessin de Naoki Urasawa est toujours aussi agréable pour le lecteur et son style se reconnait au premier coup d'oeil. Comme je le disais pour 20th Century Boys, ce n'est pas une "claque graphique" qu'on se prend en lisant les mangas de Naoki Urasawa, mais c'est plutôt une impression de réalisme qui en ressort et ce aussi bien au niveau des décors, de l'ambiance mais aussi des expressions des personnages. C'est bluffant. Les dessins sont malgré tout magnifiques et les nombreux personnages ont tous leur propre identité visuelle, ce qui les rend encore plus charismatiques.
 
Bref, Pluto est une réussite à tous les niveaux et je ne peux que vous conseiller de vous plonger au plus vite dans ce chef d'oeuvre.
 
Pluto VS Astro Boy
 
Du même auteur
 
Naoki Urasawa est aussi l'auteur de deux autres titres assez connus. Le premier est Monster. Mais malgré 18 volumes d'une rare intensité, je me suis senti un peu déçu par une fin qui n'était pas aussi grandiose que le laissait espérer le récit. Son autre série phare est 20th Century Boys dont j'ai déjà réalisée sa chronique ici.
 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *