Janvier: groupe du mois: Rob Zombie

Avant toute chose: bonne année à tous! Et oui, en ce doux 1er Janvier, nous faisons nos premiers pas dans l’année 2010, tous encore bourrés de la veille, un filet de vomi nous reliant à la cuvette des toilettes et une expression faciale qui ferait passer un mort-vivant pour un bambin joufflu. Les téméraires poussent du bout de la serpillère les immondices liquides qui ornent le carrelage, prenant leur courage à deux mains pour ne pas rajouter une participation personnelle à ce véritable déluge de bouffe grasse et prédigérée. Oui, en bref, l’année 2010 commence le nez plongé dans un marécage de vomi froid. Une belle année en perspective donc, puisque, comme le dit le proverbe Choupyite, « vomi froid, salope dans les draps »… ou « vomi froid, zizi à plat », à vous de voir. C’est donc avec le regard d’un zombie sous mescaline que vous découvrez (avec dégoût) ces lignes, et ça tombe bien, puisque je vous emmène à la rencontre d’un charmant gentilhomme: Rob Zombie le bien nommé. Non, ce mois-ci, ce n’est pas un groupe, mais bien un artiste qui fait sa musique tout seul comme un grand garçon. Nous ne parlerons ni de ses films, ni de ses comics, parce qu’ici c’est la rubrique musique, et donc le reste on y frotte nos roubignoles avec énergie et dédain. Finissez votre café, retournez rendre à Dame Nature le reste de votre repas de la veille, prenez une aspirine, et venez découvrir un artiste tordu, sublimateur du sordide et du malsain! Un petit tour du proprio s’impose!

photos/Musique/robzombie.1.jpgphotos/Musique/robzombie.2.jpgphotos/Musique/robzombie.3.jpg

Fiche technique

Line-up actuel: Rob Zombie (chant), John 5 (guitare), Piggy D (basse), Tommy Clufetos (batterie)

Nombre d'albums: 4 albums sans compter les collaborations ni les BO de ses films

Style: Métal industriel

photos/Musique/robzombie.4.jpgphotos/Musique/robzombie.5.jpgphotos/Musique/robzombie.6.jpg

Dates clés

– 1998: sortie de Hellbilly Deluxe, premier album après qu'il ait quitté White Zombie, son premier groupe

– 2001: sortie de The Sinister Urge

– 2003: sortie de la BO de "La Maison des 1000 Morts"

– 2005: sortie de la BO de "The Devil's Rejects"

– 2006: sortie de Educated Horses

– 2010: sortie de Hellbilly Deluxe 2

photos/Musique/robzombie.7.jpgphotos/Musique/robzombie.8.jpgphotos/Musique/robzombie.9.jpg

L'avis de Choupy

Je n'écoute vraiment Rob Zombie que depuis peu, après avoir redécouvert par hasard, sur mon Ipod, la chanson "The Man Without Fear", disponible sur la BO de Daredevil. Curieux, je suis allé me plonger un peu plus dans l'univers glauquissime de l'ami Rob, et nom d'un chien ça fait du bien! Pas très loin de son célèbre concurrent Marilyn Manson, Zombie crée des atmosphères sombres, malsaines, qui puent la chatte de vampirettes et la fornication collective dans des catacombes avec animaux, fringues en cuir et dépouilles blasphémées. Si je qualifiais Alice In Chains de groupe à atmosphère malsaine, ils peuvent aller branler un âne en Enfer à côté de ce grand malade de ricain à la chevelure léonine. On ressent son grand intérêt pour les films d'horreur dans sa musique, usant de gros métal bien bourrin, avec ce son de guitare très lourd rappelant le son qu'a utilisé Rammstein dans son album "Mutter", mais aussi de sons "électro-mécaniques", parfois aussi de piano, toujours dans l'unique but de faire suinter l'air ambiant, qui dégouline de venin. La musique de Rob rend fou, et donne envie de se comporter comme ses petits protégés du film "The Devil's Rejects": de manière violente, cruelle, abjecte et gratuite. Je remercierais donc les dégénérés mentaux de ne surtout pas écouter l'oeuvre musicale de Rob Zombie, même si cette requête va, du même coup, faire fortement diminuer, voire réduire à néant, le nombre de visiteurs de ce site. Allez, sans plus tarder, je vous livre de jolies petites vidéos, que vous vous fassiez une petite idée!

VIDEOS

The Devil's Rejects

Iron Head, avec Ozzy Osbourne

Superbeast

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *