Janvier: groupe du mois: Manowar

Bonne année à tous! Alors que les premières lueurs du premier matin de 2009 irritent nos yeux épuisés et marqués par un rude combat face à l’alcool (oui, l’alcool est un ennemi, mais fuir l’ennemi, c’est lâche), la plupart d’entre nous auront besoin d’un bon remontant pour ne pas passer la journée dans un état équivalent à celui d’un zombie sous morphine. Certains prendront un café noir, d’autres de la cocaïne, peut-être même les deux. Et il y a ceux qui, comme moi, préfèrent se ragaillardir avec une bonne virée musicale (même si un bon café ne sera pas de trop). Oubliez Edith Piaf, quand bien même vous savez pertinemment que je l’imite à la perfection, nous ne sommes pas ici pour cueillir des fleurs dans les champs ou pour chanter l’amour à qui veut l’entendre. L’entendez-vous, cet appel? Il vient de là-bas, dans ce grand Nord meurtrier. Il vient des terres lointaines de nos frères scandinaves. N’entendez-vous pas? C’est l’appel de Manowar! Ici, pas de gentillesses, pas de petits enfants souriant ni de jolies demoiselles innocentes (vous savez, les plus rigolotes à poutrer…). Sortez vos haches, vos casques à cornes, vos peaux d’ours, et frappez votre torse du poing, car, oui, mes amis, c’est la Guerre! Manowar, c’est avant tout le groupe le plus guerrier qu’il m’ait été donné d’entendre: un son percutant, des rythmiques militaires, une voix tonitruante, une imagerie sortie tout droit des fresques vikings, bref, de quoi donner envie de partir en croisade! Et pour utiliser la formule habituelle: un petit tour du proprio s’impose!

 
photos/Musique/manowar.4.jpgphotos/Musique/manowar.5.jpgphotos/Musique/manowar.6.jpg

Fiche technique

Line-up actuel: Eric Adams (chant), Joey DeMaio (basse), Karl Logan (guitare), Scott Columbus (batterie)

Nombre d’albums: 10 albums

Style: Heavy Metal Traditionnel (ou Power Metal des années 80)

Petite biographie

Alors que Joey DeMaio est technicien des basses et à la pyrotechnie de Black Sabbath, le nouveau chanteur du groupe légendaire, Ronnie James Dio, lui présente le guitariste d’un groupe Français du nom de Shakin’ Street: Ross the Boss. Le technicien et le guitariste remarquent rapidement leur rêve commun: fonder le groupe de Heavy le plus puissant du monde! Jouant en coulisses ensemble pendant les prestations de Black Sabbath, ils concluent rapidement que leurs styles sont complémentaires. C’est ainsi qu’ils recrutent Eric Adams au chant et Donnie Hamzik à la batterie: Manowar voit le jour. Ainsi, Manowar enregistre son premier album, Battle Hymns, sur lequel figure Dark Avenger, un slow épique sur lequel une voix ténébreuse retentit, celle de Orson Welles, qui sera d’ailleurs l’intro de leurs concerts. En 1983, Joey DeMaio et Ross the Boss signent le contrat avecla maison de disques de leur sang, prouvant leur engagement dans l’univers musical et leur refus de "l’industrie capitaliste". Leur second album, Into Glory Ride, est le premier album avec leur batteur actuel, Scott Columbus. Leur troisième album, Hail To England, ne met que six jours à être enregistré et mixé. L’année suivante, avec la tournée du quatrième album, Sign Of The Hammer, Manowar est inscrit dans le Guiness Book comme le groupe le plus bruyant au monde. Sur la tournée suivante, pour les albums Fighting The World, Kings Of Metal et The Triumph Of Steel, ils battent leur précédent record, avec un volume sonore scénique d’environ 130 décibels, soit le Concorde au décollage (autant dire que les couilles de toute la ville ont violemment balotté ce soir-là…), record qui fut lui-même encore battu en Juillet 2008 à Bad Arolsen (Allemagne), avec une interprétation de Call To Arms qui arriva aux 139 décibels… Le groupe enchaîne les albums, jusqu’à leur dernier, Gods Of War, sorti en 2007.

photos/Musique/manowar.2.jpgphotos/Musique/manowar.1.jpgphotos/Musique/manowar.3.jpg

L’avis de Choupy

Comment un pangermaniste comme moi pourrait-il ne pas accrocher à l’univers guerrier de Manowar? Cette musique prend aux tripes, écrase les couilles, nous donne envie d’envoyer nos poings dans la gueule de toute personne passant à porter en braillant "HAIL GODS OF WAR!", en d’autres termes, Manowar est bel et bien, d’après moi, le spécialiste de l’ambiance guerrière. De nombreuses allusions à la mythologie scandinave, à laquelle je m’intéresse personnellement beaucoup (ayant, avec ma frangine, du sang germano-viking, c’est plutôt normal!), ne font que me réjouir et me rattacher au groupe un peu plus. Il n’y a pas à dire, on se sent véritablement capable de combattre la Terre entière lorsque la puissance de Manowar nous envahie. Un hommage à ces valeureux guerriers qui autrefois peuplaient nos terres, une éloge à ceux qui ont eu la bravoure de combattre et de mourir, en d’autres temps, pour des causes plus grandes qu’eux-mêmes, un travail de mémoire historique qui ne peut que me réchauffer le coeur.

Anecdotes

– Comme dit précédemment, Manowar est toujours considéré comme le groupe le plus bruyant du monde, avec 139 décibels!

– Manowar détient un autre record, celui du concert de Heavy Metal le plus long, avec un live de précisément 5 heures et 10 minutes, soit 40 morceaux joués… c’est ce qu’on appelle rentabiliser les places de concert!

VIDEOS

Warriors Of The World United

Sons Of Odin (images issues de Warhammer)

Gods Of War (images issues du film 300)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.