Intégrale Dragon Ball Z : box 3 sur 3

Comme à chaque fois, aussi bien dans le manga que dans l’anime, lorsque je termine le visionnage, j’éprouve un sentiment de vide et je n’ai qu’une envie : que l’histoire continue encore (non, non, Dragon Ball GT ne devrait pas exister (rien que le fait d’en parler ici relève de l’ignominie)).

Ce dernier coffret concerne l'arc "Boo" de l'histoire (épisodes 200 à 291). Dans cette partie, Akira Toriyama s'est bien lâché sur les transformations des personnages et nous avons eu le droit à tout ce qu'il était possible d'imaginer à ce niveau (des fusions, des transformations en super sayen 3, des transformations par absorptions successives…). Mais en même temps que nous avons pu assister à toute cette démesure au niveau des puissances, on retrouve également l'humour des premiers volumes de la série, chose que nous avions un peu perdu lors des combats contre Freezer et Cell.

Malheureusement, la troisième partie de cette intégrale souffre d'une présence vraiment importante de fillers qui ne sont pas des plus réussis (comme tous les fillers me direz-vous…). C'est d'autant plus marquant que les épisodes sans fillers (très rares) sont tout simplement géniaux dans cette partie de l'histoire. Malgré cette présence importante de "remplissages" (qui doit bien représenter 60% du temps d'un épisode), il est difficile de décrocher de l'histoire tellement cette partie est réussie.

Visuellement, le coffret reste dans le même thème que les deux premiers avec une couleur rouge pour ce dernier. Les trois coffrets vont parfaitement ensemble. Tout comme dans les deux premiers coffrets, il s'agit d'une version remasterisée et la VOSTFR est disponible pour mon plus grand bonheur.

Même si j'éprouve un pincement lorsque l'histoire se termine, avec du recul, je sais très bien qu'Akira Toriyama a su s'arrêter quand il le fallait. Je ne sais pas s'il a fait totalement le tour de l'univers de Dragon Ball, mais même si c'est frustrant, je suis pleinement satisfait du résultat. Peut-être qu'avec un arc narratif en plus, Dragon Ball n'aurait plus été considéré comme une oeuvre culte. Après toutes ces années, je ne me lasse toujours pas de regarder Dragon Ball en anime et encore moins de relire l'intégrale du manga dès que j'en ai l'occasion. Bon, il ne me reste plus qu'à acquérir l'intégrale de Dragon Ball (en deux Box à 100€) pour disposer de l'anime complet.

Intégrale DBZ 3

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *