Gungrave

Ouais, en ce moment, ma geekette et moi avons tendances à nous descendre les coffrets d’anime à grande vitesse ; peut-être qu’inconsciemment nous cherchons à faire de la place pour les éventuels coffrets que nous pourrions acheter lors de Japan Expo 10 (non, ce n’est pas notre genre, non, non). Si nous avons regardé cette série si rapidement, c’est aussi parce qu’elle est vraiment excellente et encore une fois, je ne suis pas déçu par la collection Gold de Dybex.

Comme le titre le laisse justement supposer, il s’agit de la série Gungrave ; cette dernière date de 2003 et comporte 26 épisodes. Il sera utile de préciser que le réalisateur n’est autre que Yasuhiro Nightow (Trigun).

L’histoire se déroule dans un monde assez proche du notre société actuelle, avec cependant quelques particularités : la mafia se sert de cadavres pour les transformer en monstres dociles appelés les nécrolisés. Le déroulement de l’histoire se fait d’une façon que j’apprécie particulièrement : la moitié de la série est constituée d’un flashback nous expliquant l’histoire des personnages principaux. Nous suivrons donc les aventures de Harry MacDowel et Brandon Heat / Beyond The Grave (ou Beyondo thato greavo si on le prononce à la japonaise ^^) au cours de ces 26 épisodes.

 
photos/animes/gungrave.1.jpgphotos/animes/gungrave.2.jpgphotos/animes/gungrave.3.jpg

photos/animes/gungrave.4.jpgphotos/animes/gungrave.5.jpgphotos/animes/gungrave.6.jpg

photos/animes/gungrave.7.jpgphotos/animes/gungrave.8.jpgphotos/animes/gungrave.9.jpg

L'univers et les personnages présents sont vraiment attachants (certains bourrins étant présents, ça pourrait même plaire à Choupy Krieg). Les poses classieuses des personnages sont tout simplement exagérées (on se demandera pourquoi Brandon se sent obligé de croiser ses bras pour tirer…) mais c'est justement ça qui est bon et, au final, les perso transpirent le charisme (enfin, certains). D'ailleurs, je vous mets une série de screenshots qui montre à quel point Brandon Heat tient ses flingues bizarrement (what's the fuck ?!).
photos/animes/gungrave.brandon.1.jpgphotos/animes/gungrave.brandon.2.jpgphotos/animes/gungrave.brandon.3.jpg


Au niveau de l'animation, c'est du bon niveau la plupart du temps ; on notera cependant que certains passages sont un peu abusés comme par exemple les gens inanimées dans les rues à de multiples reprises. Au niveau des musiques, c'est du tout bon, elles collent bien à l'action (on ignorera la musique d'ascenceur de l'opening ^^).
Finalement, le format standard des séries en 26 épisodes se révèle un peu frustrant et j'aurais apprécié que cette histoire dure plus longtemps. Vous noterez que j'ai fait encore plus court que pour les précédentes critiques de coffrets.
Générique de début



Générique de fin


Répondre à neojedi Annuler la réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *