El Faidi Abdelmoula : première partie

Qui n’a jamais reçu ces mails de personnes désespérées nous demandant de récupérer pour eux un objet de valeur ou une grosse somme d’argent sur un compte caché ? Cette fois, il s’agit de Mr El Faidi Abdelmoula qui a un gros problème et pour l’aider, il veut que je récupère une malle remplie d’argent et de documents de valeurs. Naturellement, une connaissance commune lui a transmis mon mail : c’est bien connu, je suis l’homme de ce genre de situations.

Surtout, évitez d’en parler autour de vous puisqu’il m’a demandé de faire preuve de la plus grande discrétion sur cette affaire. Suivant ses conseils, voilà sans plus tarder le mail de cette gentille personne dans la détresse. Je suis vraiment trop sensible et comme vous allez le constater, je n’ai pas pu m’empêcher de lui répondre…

El Faidi

Message de Mr El Faidi Abdelmoula du 16/07/2009 à 21h22 :

"Bonsoir à vous,

Je suis Mr EL FAIDI ABDELMOULA, je suis de nationalité marocaine. Je travaille pour le croissant rouge et depuis juillet 2004, je traverse un horrible cauchemar. J’ai été affecté en Irak, pour y exercer mes fonctions humanitaires, à Baghdad depuis le 23 mars 2001 et j’ai pu à proprement parler rencontrer plusieurs personnalités de ce pays. Je ne suis pas fier de vous dire ce qui suit mais je sais qu’aucun homme sur cette Terre n’est parfait et Allah nous fait grâce lorsque nous reconnaissons nos tords. Je souhaite vivement que nous évitions les critiques et les jugements précipités sur mes actions car nul ne sait l’avenir.
J’ai été en affaire avec un responsable du gouvernement de transition Irakien en l’occurrence Mr ABDEL ZARHA OSMANE MOHAMMAD. J’ai pu blanchir quelques unes de ces transactions monétaires et c’est là que réside mon arrestation ici à Baghdad avec certains citoyens dont j’ignore les activités. Depuis le 22 juillet 2004, nous avons été arrêtés et mis en résidence surveillée. Je suis victime certes de cette guerre inutile mais ayant des reproches à me faire, je ne veux que ni le croissant rouge, ni les medias, et surtout les autorités irakiennes ne sachent cette affaire. J’ai effectué le dépôt dans une société de consignation diplomatique de biens privés que j’utilisais pour les dites transactions, comme j’en avais l’habitude, une malle qui contenait de l'argent et des documents de grandes valeurs.
Je vous envoie ce message afin que nous puissions ensembles retirer cette malle car j’ai toutes les informations et les documents qui prouvent l'existence de ce bien. Soyez en rassuré que cette affaire n’est connue de personne et je vous serais gré de ne pas en faire la publicité en tant que personne de devoir et par bonne foi. Je sais que ce bien n’est pas à moi, mais Mr ABDEL OSMANE étant mort dans un attenta en mai 2004, j’aimerais bien m’en servir pour fuir d’ici car je risques la prison à vie et je ne souhaite vraiment pas moisir ici et que ma famille le sache. Mon souci est que vous puissiez entrer en contact avec la société et retirer la malle afin de m’en envoyer une petite somme pour payer des passeurs qui m’aideront à fuir ce pays.

Pour des raisons de sécurité, j’aimerais que vous soyez concis et précis dans vos réponses car je n’ai pas toujours accès à cet ordinateur et j’efface automatiquement mes messages. J’espère que vous comprenez ma démarche et que vous mesurez combien la discrétion sur cette affaire est importante.

J’attends votre réponse et sachez qu’elle est vivement attendue. Peu m’importe ce que vous me demanderez comme contrepartie, pour vu que vous me sortiez de ce problème"

El Faidi

Ma réponse le 17/07/2009 à 18h14 :

"Cher Mr Abdelmoula,

Etant de nature très serviable, je ne peux m'empêcher d'être touché par votre histoire. J'ai pris le temps d'y réfléchir et j'aimerais vraiment pouvoir vous venir en aide. Par contre, je ne sais pas comment m'y prendre : pouvez-vous m'indiquer qui contacter s'il vous plait ?

Pour être 100% honnête avec vous, j'avoue être aussi intéressé par le contenu de la malette. Me certifiez-vous que je pourrai la récupérer à l'issue de cette procédure ?

Je suis dans l'attente de votre réponse rapide, comptez sur moi pour être le plus discret possible dans cette affaire.

Cordialement,
Maval Borda"

Vous comprendrez donc que j'attends avec impatience les instructions qu'il va me donner afin de pouvoir l'aider ! Quel homme généreux je fais, ça me perdra…

N'en ai-je pas trop fait dans ma réponse ? Est-ce que je vais avoir une réponse ? La suite au prochain épisode…

Répondre à Damien Borel Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *