Décembre: groupe du mois: AC/DC

Nous savons bien qu’en ce monde, contrairement aux paroles de tous ces connards qui osent dire « tous les hommes sont égaux », y aura toujours mieux que nous. Des gens qui sortent de l’ordinaire, que ce soit par leur physique, leur intellect ou leur talent. On appelle ces gens des « géants ». On pourrait citer, par exemple, Mickael Vendetta, le plus grand abruti que la Terre ait jamais porté, ou encore Guy Carlier, le seul morse au monde capable de casser du sucre sur le dos de gens qui méritent au moins un minimum de respect. Cette catégorie de géants s’appelle « les sous-merdes qui se font un nom grâce à leur antipathie ». Et puis il y a les « vrais » géants, comme Bob Marley, Jimi Hendrix, Louis de Funès ou encore… AC/DC! Un nom étrange qui suscite l’excitation des foules, une transe semblable à celle d’un Julien allant voir X-Files au cinéma, un mouvement de masse comparable aux incessants combats de Stalingrad, une joie rappelant la mienne quand je jète au fond de la cuvette de mes toilettes un caca d’une telle monstruosité que je me sens obligé de remercier les Dieux pour cette incommensurable libération. Alors que j’entends déjà, dans vos esprits, les premières notes de Thunderstruck résonner, alors que je vois déjà vos corps se contracter sous cette énergie incroyable que vous évoque la simple prononciation de ce nom, je ne peux que vous annoncer: un petit tour du proprio s’impose!

photos/Musique/acdc.1.jpgphotos/Musique/acdc.2.jpgphotos/Musique/acdc.3.jpg

Fiche Technique

Line-up actuel: Malcolm Young (guitare rythmique), Angus Young (guitare solo), Brian Johnson (chant), Cliff Williams (basse), Phil Rudd (batterie)

Nombre d’albums: pas moins de 23 albums!

Style: Hard Rock

Petite biographie

L’histoire du groupe est si longue que je vais devoir faire un condensé assez poussé, je vous invite donc, pour plus d’informations, à consulter ce cher Wikipédia! AC/DC voit le jour en 1973 des frères Young au pays des kangourous et de Crocodile Dundee. En 1974, un premier album, High Voltage, n’apporte pas encore au futur monstre le succès escompté, et il faudra attendre 1976, avec le célèbre T.N.T, pour que AC/DC commence à se faire connaître en Australie, avec plus de 150 000 exemplaires vendus, ce qui est énorme par rapport à la population. Mais c’est leur troisième album, Dirty Deeds Done Dirt Cheap, qui leur apportera leur renommée mondiale, avec 10 millions de CDs vendus à travers notre vieille planète. En 1977, Let Be There Rock, leur nouvel album, fait beaucoup parler de lui, et Keith Richard, guitariste mythique des Caillous Roulants, leur fera même de la pub gratuitement! Puis, par flemme, je vais vous faire faire un bon dans le temps, jusqu’à nos jours, puisque la carrière d’AC/DC, jusqu’à maintenant, à connu des hauts et des bas, rien de bien extravagant. En Octobre 2008, les fans du monde entier ont pu assouvir leur soif de Rock avec la sortie de leur dernier album: Black Ice, qui sera numéro 1 dans pas moins de 29 pays différents. La tournée qui débute permettra aux fans Français de voir leurs idoles à Paris en Février, même si, malheureusement, les deux dates furent affichées "complets" au bout de quatre petites heures…

photos/Musique/acdc.4.jpgphotos/Musique/acdc.5.jpgphotos/Musique/acdc.6.jpg

L’avis de Choupy

Comment ne pourrais-je pas aimer AC/DC? Ce groupe évoque, pour moi, le Hard Rock dans son état le plus pur qu’il soit: un bon crunch, une voix criarde, un bon groove, une bonne ambiance, comment ne pas aimer? Personne ne me contredira: AC/DC était, est et sera encore et toujours l’un des plus grands groupes du milieu du Hard Rock de tous les temps, avec un talent et une carrière qui méritent notre plus grand respect!

Anecdotes

– AC/DC signifie "Alternative Current/ Direct Current", une notion que tous les ex Terminales S connaissent fort bien. Mais, en argot, cela signifie "bisexuel"… certains ont aussi traduit cela par " Antechrist Death To Christ"

– Lors d’un concert pendant lequel le grupe faisait la première partie du mythique groupe Kiss, vers la fin des années 70, Angus Young a tellement chauffé la salle que l’ambiance, pendant le passage de Kiss, semblait ennuyeuse!

 

VIDEOS

T.N.T

Rock n’Roll Train

Highway To Hell (Live)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *