Comment se faire enfler par voyages-sncf.com

Pour commencer, il fallait aller acheter deux aller-retour Toulon/Paris d’un coup sur leur site (oui, avec deux c’est encore plus rigolo) le jeudi 29 janvier. Malheureusement, juste après avoir saisi mes informations de paiement, une erreur du genre « A cause d’un problème technique, le paiement n’a pu aboutir… » est survenue.

La deuxième étape consistait à renouveler l’opération 20 minutes plus tard toujours pour ces deux mêmes aller-retour Toulon/Paris. C’est étonnant, toujours la même erreur se produit et je me suis dit : « Oh, mais que se passe-t-il ? On dirait qu’ils ont un petit problème… Ce n’est pas grave, je réessaierai demain ! » (on pourra naturellement traduire par « Frak, c’est quoi ce frakkin’ site de maaaarde »).

Nous arrivons enfin à la dernière étape : miracle, j’arrive à terminer ma commande le lendemain matin. La vie est vraiment fabuleuse… ou pas.

 Se faire enfiler par la SNCF

Quelle joie j'ai éprouvé lorsque vers 3 heures du matin dans la nuit de lundi à mardi je suis allé consulter mes comptes. Oui, j'ai effectivement été prélevé 3 fois de 195€ : 585€ les deux aller-retour Toulon/Paris, c'est très compétitif !

Malgré 4 mails adressés à différentes adresses idtgv et voyages-sncf, je n'ai toujours eu aucune réponse pour un éventuel remboursement et je suis donc en attente. Si je n'ai pas de nouvelle la semaine prochaine, je ferai un courrier plein de mots bien pompeux.

Le conseil du jour : "quand un site de vente en ligne vous dit que le paiement n'a pas pu aboutir, restez prudent et attendez quelques jours avant de retenter l'opération…".

Toi qui es arrivé ici sans survoler l'image avec ta souris, tu loupes quelque chose… La suite bientôt !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *