Châtillon en Diois : 16ème Festival des Arts et de la Vigne

Avec cette 16ème fête des arts et de la vigne à Châtillon en Diois, je trouve enfin une occasion d’ajouter un peu de contenu à ma catégorie Médiéval. On pourrait même parler de contenu tout court étant donné le peu de billets que j’ai pu poster ces derniers temps.

Comme tous les ans à cette période de l’année, de nombreuses caves du village accueillent des artistes (internationaux pour certains) venus exposer (et vendre) leurs oeuvres. Chaque jour a son lot d’animations prévues et le village s’en retrouve donc très vivant ; vous ne le verrez jamais aussi animé que durant ces huit jours de festivités diverses. Bon, par contre, il faudra m’excuser au niveau des photos mais je ne suis arrivé à rien de bien probant et vous devrez vous contenter de la qualité de ces quelques clichés…

photos/chatillon/festival16.001.jpgphotos/chatillon/festival16.002.jpgphotos/chatillon/festival16.003.jpg

photos/chatillon/festival16.004.jpgphotos/chatillon/festival16.005.jpgphotos/chatillon/festival16.006.jpg

I – Ouverture du festival, dégustation de vin et visite des caves

Dès le dimanche 1ier août, ce 16ème festival des arts et des vignes a commencé par un défilé de personnes en costumes médiévals (waouh, du cosplay à Châtillon en Diois !). Ce défilé était accompagné par une troupe de musiciens et danseurs, Sadunga ainsi que par les compagnons de la Clairette. A mon avis, il était impossible de ne pas être réveillé par leur passage dans les rues du village. Une fois le défilé terminé, un discours du maire a eu lieu et les nouveaux Bacchus de l'année ont transformé l'eau en vin de la fontaine principale du village.

Cette année, même si je ne bois toujours pas de vin, nous avons visité 4 des 7 caves ouvertes pour les dégustations (l'achat d'un verre à 6 euros estampillé "Châtillon en Diois" donne accès à toutes ces caves). Malgré quelques files d'attente rapides, ces descentes dans les caves valaient vraiment le coup d'oeil. Très loin d'une beuverie comme on pourrait y assister dans une dégustation de vin au sein d'une grande ville, l'ambiance est restée très détendue et je n'ai assisté à aucun abus à ce niveau. Un jour j'aimerai peut-être le vin et je pourrai enfin réellement participer à cette fête…

photos/chatillon/festival16.007.jpgphotos/chatillon/festival16.008.jpgphotos/chatillon/festival16.009.jpg

photos/chatillon/festival16.010.jpgphotos/chatillon/festival16.011.jpgphotos/chatillon/festival16.012.jpg


II – Marché du terroir et expositions

L'après midi, le marché du terroir se tenait dans la rue des Rostangs. Ce marché permettait aux producteurs locaux de vendre directement leurs produits. Différents musiciens étaient présents pour animer les rues lors de ce marché : le groupe de percussions Sadunga était toujours là mais il y avait aussi d'autres musiciens, comme Arnim Klüser (flûte traversière) et Olivier Grawez (accordéon). Même si je ne suis pas spécialement friand des produits vendus, j'ai éprouvé du plaisir à parcourir ce marché sympathique.

Nous avons ensuite fait le tour de pratiquement toutes les expositions du village (50 galeries regroupant parfois plusieurs expositions). La sélection a été particulièrement bien faite étant donné que malgré le grand nombre d'artistes, je n'ai jamais eu l'impression de voir deux fois la même chose et ce, même dans des catégories similaires. Tout comme l'année dernière, j'ai particulièrement apprécié la galerie photos de René Gijsbers et nous lui avons d'ailleurs acheté un livre. A noter que nous avons remarqué un autre photographe dont le travail nous a vraiment plu et qui partageait la même cave pour exposer ses photos ; il s'agissait de Gérard Besson.

Bon, à noter que ma geekette m'a également acheté un splendide appeau à mouettes. A mouettes, oui oui, ne me demandez pas pourquoi j'en voulais un…

photos/chatillon/festival16.013.jpgphotos/chatillon/festival16.014.jpgphotos/chatillon/festival16.015.jpg

photos/chatillon/festival16.016.jpgphotos/chatillon/festival16.017.jpgphotos/chatillon/festival16.018.jpg


III – Un repas médiéval très sympathique

Le lendemain soir, nous avons pu assister au repas médiéval. Le prix de ce repas était de 25€ et les places étaient limitées. A savoir que pour le prix, ça comprenait des amuses-gueules en entrée, une tartelette à l'oignon, du porc cuit à la broche, des légumes, du fromage, un dessert, un verre d'hypocras, un grand verre de vin et la coupelle nous servant d'assiette nous était offerte ; n'oublions pas non plus les animations prévues tout au long du repas. En plus de cet excellent et copieux repas, nous avons également vidé 3 bouteilles d'hypocras (à seulement 5€ la bouteille).

Comme je le disais, ce repas était accompagné d'animations : la troupe des Djinjols s'est chargée de mettre l'ambiance tout au long de la soirée. En théorie, le cracheur de feu aurait dû être présent tout au long du repas mais il se trouve qu'en raison du mauvais temps, le repas s'est tenu à l'intérieur de la salle des fêtes du village ; un petit petit spectacle a donc eu lieu avant notre entrée dans la salle… Une fois à l'intérieur, la troupe a continué à animer la soirée avec des histoires, des chants, de la musique, du jonglage et de la danse ! Petit point amusant, en discutant un peu avec la troupe des Djinjols, nous avons appris qu'ils étaient originaires du var (tout comme nous donc) et qu'ils seraient présents à la fête médiévale de La Garde qui se déroule actuellement ; nous les avons d'ailleurs recroisé au cours de cet évènement.

Après le repas, nous avons naturellement eu le droit de participer au bal et chose rare, certaines personnes auraient même pu apercevoir Choupy Krieg danser. Bref, même si nous aurions préférés que ce repas se déroule en extérieur, nous nous sommes vraiment éclatés. A refaire !

photos/chatillon/festival16.019.jpgphotos/chatillon/festival16.020.jpgphotos/chatillon/festival16.021.jpg

photos/chatillon/festival16.029.jpgphotos/chatillon/festival16.030.jpgphotos/chatillon/festival16.031.jpg

photos/chatillon/festival16.032.jpgphotos/chatillon/festival16.033.jpgphotos/chatillon/festival16.022.jpg

photos/chatillon/festival16.024.jpgphotos/chatillon/festival16.025.jpgphotos/chatillon/festival16.026.jpg

photos/chatillon/festival16.027.jpgphotos/chatillon/festival16.028.jpgphotos/chatillon/festival16.023.jpg


IV – Conclusion

Il manquait tout de même une chose pour que ces quelques jours soient parfaits : la nuit aux torches ! L'année dernière, il y en avait eu deux : une en début de festival et une en fin de festival. Malheureusement, seule la nuit aux torches de fin était programmée cette année et travail oblige, nous n'avons pas pu rester pour y assister, c'est dommage ! Bon, dans l'absolu, on aurait toujours pu y retourner ce week-end mais ça faisait un peu cher la nuit aux torches…
 
Ma geekette et moi sommes à nouveau ravis de ce petit séjour et nous espérons que ça a donné à Choupy Krieg et Manoux l'envie d'y retourner également !

photos/chatillon/festival16.034.jpgphotos/chatillon/festival16.035.jpgphotos/chatillon/festival16.036.jpg

Répondre à Damien Borel Annuler la réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *