Août: cocktail musical du mois

Je suis en indirectement en direct du charmant petit village de Châtillon à l’heure où j’écris ces lignes. Alors que Bob et son épouse m’ont vulgairement lâché, je suis là, seul et à demi-nu, petit et fragile face à l’immensité de la nature, contemplant sans retenue les sublimes monts qui se dressent devant moi comme le sexe d’une bande de puceaux dans un club de strip-tease. Mais c’est également dans cette belle bourgade que je viens de me faire alléger de pas moins de 120 euros par un disquaire propriétaire de raretés comme on en voit, justement, rarement. Il n’est donc point de meilleur moment pour un bon gros cocktail musical des familles, avec son lot de décibels, de sueur et de poils! Au programme donc: du tranquille, du lourd et du vraiment très lourd! GIMME A HELL YEAH!!!

Damien Rice- 9 Crimes

On commence cette chronique tout doucement, comme on commence toujours par le sirop pour les cocktails, aussi trash soient-ils à l’arrivée. Je ne connais aucune chanson de Damien Rice mis à part celle-ci, que j’ai découvert en version acoustique à la fin de l’épisode de True Blood appelé également « 9 Crimes » (saison 3). Si je préfère la version acoustique, on ne peut nier que la version finale de cette chanson est d’une tristesse à s’en jeter dans une fosse septique attaché à une bagnole. Et ça, c’est beau!

Alice Cooper- Feed My Frankenstein

Maintenant que les éventuelles personnes fragiles ce sont jetées 4 étages plus bas, passons à quelque chose d’un peu plus… couillu, sachant que cela ira de mieux en mieux (ou de pire en pire) tout au long de la chronique (et ça mes amis, ça s’appelle un « crescendo »). Revoici Alice Cooper, que vous aviez déjà vu le mois dernier avec « Pick Up The Bones ». Nous changeons ici complètement de registre, avec une chanson bien rock n’roll des 80’s. C’est d’ailleurs la première chanson que j’ai entendu d’Alice Cooper, dans le film Wayne’s World! Et ça aussi, c’est beau!

Judas Priest- A Touch Of Evil (Live)

Voici venu le temps non pas des rires et des chants, mais d’accueillir ici un des fondateurs du Heavy Metal, j’ai nommé Judas Priest, dont je vous ai déjà parlé dans une ancienne chronique. Cette chanson, bien que moins « heavy traditionnel » que d’autres titres du même groupe, est tout simplement génialissime. Du groove, du son, du malsain, que demander de plus? Une fois de plus, les pères du metal nous donnent une bonne leçon comme on les aime, à grands coups de riffs, de bottes et de cuir. Et ça, bah… c’est beau!

Slipknot- Vermilion

Passons aux choses sérieuses. Peut-être avez-vous entendu parler de Slipknot, ce groupe de metal brutal dont les members, au nombre de 9, portent tous des masques? Et bien les voici! Si je ne suis pas habituellement un grand fan de ce groupe, j’aime beaucoup certaines de leurs chansons, et Vermilion en fait partie. Moins rageuse que les autres, plus émotionnelle, elle passe en boucle sur mon lecteur Deezer, elle et ses petites soeurs acoustiques. Car oui, cette chanson existe également en version acoustique, et je vous conseille vivement d’aller l’écouter! En attendant, curez-vous dont les tympans avec du gros son cradingue! Et, évidemment, c’est beau!

Damageplan- Save Me

Et on termine sur un bon gros déluge de lardons et de poils de cul, avec du bon gros gras américain! Vous vous souvenez de Pantera, ce groupe de « Danstagueule Metal »? Et bien voici le groupe qui fut constitué après sa dissolution, avec notamment le regretté et génial Dimebag Darrell à la guitare et son frère, Vinnie Paul, derrière les fûts (de bière notamment). Je n’avais jamais pris le temps d’écouter ce groupe, et je n’avais surtout jamais vu un fucking album en magasin ou même sur le net. Mais j’ai finalement trouvé mon bonheur ici, à Châtillon, qui l’eut cru? Et au final, Damageplan nous en met plein les joues, plein les miches, plein partout! Ce morceau n’est pas le plus démonstratif de la puissance et de la brutalité du groupe, mais je pense que c’est déjà pas mal pour commencer (en fait, c’est pour finir, mais qu’importe, je me comprend et c’est bien là l’essentiel, n’est-ce pas public?). Je le recommande donc fortement à tous fans de Pantera ou du grand Dimebag! ET PUTAIN CA C’EST BEAU!!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *