Le Hobbit : un voyage inattendu 3D HFR

Affiche du film
Titre : Le Hobbit : un voyage inattendu 3D HFR
Réalisateur : Peter Jackson
Genre : Action, Fantastique
Acteurs : Ian McKellen, Martin Freeman, Richard Armitage
Durée : 2h45
Date sortie : 12/12/2012
Date séance : 13/12/2012 – 20:00

Appréciation : 81%
Visuel : 92%
Scénario : 65%
Bande son : 80%
Acteurs : 82%
Moyenne : 80.00%

Synopsis

« Dans UN VOYAGE INATTENDU, Bilbon Sacquet cherche à reprendre le Royaume perdu des Nains d’Erebor, conquis par le redoutable dragon Smaug. Alors qu’il croise par hasard la route du magicien Gandalf le Gris, Bilbon rejoint une bande de 13 nains dont le chef n’est autre que le légendaire guerrier Thorin Écu-de-Chêne. Leur périple les conduit au cœur du Pays Sauvage, où ils devront affronter des Gobelins, des Orques, des Ouargues meurtriers, des Araignées géantes, des Métamorphes et des Sorciers… »

Source : Allociné

Mon avis

Il s’agit juste d’un petit appendice à ce que j’ai déjà pu dire dans ma critique du Hobbit : un voyage inattendu – 3D.

Je n’ai attendu que 24h après ma première séance pour aller voir Le Hobbit en HFR avec ma douce (26€40 à deux, tout va bien, oui). Il fallait naturellement que j’aille voir de mes propres yeux ce que donnait ce nouveau format, le High Frame Rate. Pour rappel, le HFR consiste tout simplement à doubler le nombre d’images par seconde visibles à l’écran (soit 48 ips au lieu des 24 ips habituelles).

En théorie, le principal but de ce nouveau format est de rendre la 3D beaucoup plus fluide et naturelle à regarder. Et à ce niveau, je dirais que le pari est réussi puisque outre le fait d’avoir à porter des lunettes, je n’ai pas ressenti la moindre gêne visuelle au niveau de la 3D lors de cette projection. En regardant bien, on aperçoit tout de même encore quelques clignotements sur les éléments trop proches de la caméra, mais le résultat est assez bluffant malgré ça. Autre chose également, on ressent par moment un léger effet « d’accélération » qui donne un rendu du film un peu trop nette et moins magique dirons-nous : je comprends parfaitement que ça puisse gêner certains spectateurs mais pour ma part, mis à part le passage où on voit Smaug détruire la ville au début du film, ça ne m’a aucunement perturbé.

Est-ce que ça vaut finalement le coup le HFR ? Si on me donne le choix entre un film en 3D traditionnelle et un film en 3D HFR, mon choix se portera sur ce nouveau format tellement le confort visuel s’en trouve amélioré. Par contre, à l’heure actuelle, mon choix se porte toujours vers la version 2D des films, ne serait-ce que pour les problèmes de rendu des couleurs et la gêne procurée par le port des lunettes.

Bande annonce

Répondre à Bibine Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *