Johnny English Reborn

Affiche du film
Titre : Johnny English Reborn
Réalisateur : Oliver Parker
Genre : Comédie, Espionnage
Acteurs : Rowan Atkinson, Gillian Anderson, Dominic West
Durée : 1h36
Date sortie : 19/10/2011
Date séance : 30/10/2011 – 13:45

Appréciation : 24%
Visuel : 42%
Scénario : 17%
Bande son : 38%
Acteurs : 47%
Moyenne : 33.60%

Synopsis

« Après avoir sauvé l’Angleterre de Pascal Sauvage, Johnny English (Rowan Atkinson) part en mission au Mozambique. Cette mission tourne au fiasco, si bien qu’English se réfugie au Tibet dans un monastère. Cinq ans plus tard, le MI7, maintenant dirigé par une femme, Pegasus (Gillian Anderson), fait de de nouveau appel à Johnny pour une mission des plus dangereuses : déjouer avec son nouvel assistant Tucker (Daniel Kaluuya) un attentat visant le premier ministre chinois. Y parviendra-t-il ? Dans son sauvetage du Monde et de l’Angleterre, il sera notamment aidé par la ravissante psychologue Kate Sumner (Rosamund Pike).« 

Source : Wikipedia

Mon avis

Pourquoi ? Pourquoi être allé voir Johnny English le retour alors qu’il y a d’autres films bien plus attirant à l’affiche ? Hé bien, je dirais que l’amour nous fait faire des choses insensées parfois… C’est donc le retour des critiques on ne peut plus courtes et remplies de texte ayant pour seul but de combler le vide s’en dégageant.

Malgré la note assez violente, je ne nie pas m’être amusé à quelques reprises mais globalement, l’humour n’était vraiment pas très élaboré. La scène de la course poursuite était amusante et celle du siège était même à mourir de rire mais c’est tout, mis à part deux ou trois gags assez réussis, le film est trop mauvais sur de nombreux points. Je ne sais pas si Rowan Atkinston n’était pas en forme ou si c’était un problème de réalisation, mais globalement, une bonne partie des gags tombait malheureusement à l’eau.

Le manque de cohérence dans l’humour, les gags réchauffés, la VF catastrophique et une réalisation plus que moyenne en font un film tout simplement à éviter. Dommage, le premier m’avait bien diverti.

Bande annonce

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *