Avatar

Affiche du film
Titre : Avatar
Réalisateur : James Cameron
Genre : Science Fiction, Aventure
Acteurs : Sam Worthington, Zoe Saldana, Sigourney Weaver
Durée : 2h41
Date sortie : 16/12/2009
Date séance : 31/12/2009 – 10:10

Appréciation : 83%
Visuel : 79%
Scénario : 62%
Bande son : 77%
Acteurs : 72%
Moyenne : 74.60%

On a finalement réussi à aller voir Avatar en 3D. Sans devoir se pointer deux heures avant, la séance matinale était ce qu’il y avait de plus simple, et même avec ce choix, la salle était quasiment remplie. Une fois allégés de 3€ chacun pour nos lunettes polarisées (bizarre, jusqu’à maintenant il me semblait que c’était 2€ la paire… ça m’apprendra à m’amuser avec mes anciennes lunettes), nous avons enfin pu prendre place au centre de la salle.

De ce que j’ai pu lire un peu partout, beaucoup reprochent un scénario un peu bateau à Avatar. De mon côté, sans avoir été totalement conquis et transporté par l’univers de Pandora, je ne me suis pas spécialement ennuyé malgré quelques facilités scénaristiques certaines. Je ne peux ni nier le fait que le déroulement est facile et convenu ni que le scénario ne réserve aucune surprise au spectateur, mais soyons honnêtes, ça se laisse très bien regarder…

A côté de ça, étant donné tout le tapage dont ce film bénéficie depuis des mois, je m’attendais vraiment à voir quelque chose de renversant visuellement. Je ne pourrai pas nier que la 3D est bien employée et je ne m’avancerai pas trop en disant que la réalisation à ce niveau surpasse tout ce que j’ai pu voir en 3D jusqu’à maintenant. Mais bizarrement, même si j’ai trouvé certains passages vraiment jolis, je n’ai pu m’empêcher d’être déçu : c’est joli certes, mais je n’ai vraiment pas eu l’impression que la 3D ait apporté grand chose. Peut-être que si les images de synthèses avaient bénéficié d’un meilleur rendu, le film aurait été plus bluffant visuellement mais ce n’est pas le cas : pour faire simple ça ne fait pas réel (la version standard semble un peu mieux s’en tirer à ce niveau d’ailleurs) et du coup, je n’ai pas eu l’impression d’être dépaysé. Etant donné le rendu, je ne serais pas étonné que ce film vieillisse très mal d’ailleurs… Alors oui, je suis peut-être un peu sévère et même si la 3D rend l’expérience un peu nouvelle malgré tout, je m’attendais à beaucoup mieux graphiquement et je suis donc très loin de m’être pris une claque visuelle. J’espère être plus convaincu par la 3D dans un film avec la sortie prochaine d’Alice in Wonderland de Tim Burton…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *