Alice au Pays des Merveilles

Affiche du film
Titre : Alice au Pays des Merveilles
Réalisateur : Tim Burton
Genre : Fantastique, Aventure
Acteurs : Johnny Depp, Mia Wasikowska , Michael Sheen
Durée : 1h49
Date sortie : 24/03/2010
Date séance : 26/03/2010 – 10:25

Appréciation : 51%
Visuel : 60%
Scénario : 54%
Bande son : 53%
Acteurs : 35%
Moyenne : 50.60%

Visionné la veille de notre départ au Japon, je n’avais toujours pas eu le temps de consacrer 10 minutes à la rédaction de sa critique. C’est dommage, pour une fois, j’avais plein de choses à dire sur le film mais le fait d’avoir attendu presque un mois avant de l’écrire m’en a fait oublié la plus grande partie. Ce n’est pas grave, après tout, c’est ma 400ième critique et elle se doit d’être vraiment pourrie.

Si visuellement la 3D ne m’a pratiquement pas gêné, je n’ai toujours pas été convaincu par l’apport de cette dimension supplémentaire ; ça viendra sûrement… J’ai bien aimé le rendu graphique global (très loin de ce qu’il se fait de mieux mais ce n’est pas du tout gênant) mais je m’attendais malgré tout à un peu plus de folie. Pour beaucoup, Mia Wasikowska, l’actrice principale incarnant Alice n’était pas au niveau mais je l’ai trouvé très bien dans son rôle, ce qui est loin d’être le cas de Johnny Depp et dans une moindre mesure, d’Helena Bonham Carter. Oui, Johnny Depp commence à réellement me lasser et j’ai eu l’impression d’assister à une énième représentation de Jack Sparrow ; certes, c’est très bien fait mais ça commence à être vraiment répétitif. Malgré tout, ce film reste du bon Tim Burton mais dans l’absolu, c’est le même problème qu’avec Johnny Depp : c’est toujours un peu pareil. Je ne m’amuserais pas à faire la comparaison avec les romans dont ce film est tiré étant donné que je ne les ai jamais lus. Pour terminer cette « critique », on notera que les dernières scènes sont d’une rare niaiserie.

Voilà, je n’ai rien de plus à dire (la vodka n’aide pas forcément à faire des phrases cohérentes (et encore moins à faire une critique de film)) mais c’est décidé, je vais reprendre un rythme de publication soutenu sur ce site ! Vous noterez que cette dernière phrase n’a rien à voir avec la présente critique et qu’elle n’a qu’un seul but : combler l’absence de contenu intéressant dans cet article.

Bon, maintenant, il faut que je réfléchisse au moyen de faire la critique du très mauvais « Choc des titans » devant lequel j’ai dormi, sans exagérer, plus de 90% du temps.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.