Star Wars The Old Republic : vers la fin de mon abonnement ?

Ca fait plus de 3 mois que j’ai commencé à jouer à Star Wars The Old Republic : alors que pour certains types de jeux cette durée pourrait paraître tout à fait honorable, elle s’avère assez courte pour un MMORPG et je ne pense pas renouveler mon abonnement le 20 avril prochain. Explications.

Comme je le disais précédemment, le jeu m’a vraiment plu et j’ai notamment pris un réel plaisir sur la partie histoire de mon personnage qui était vraiment réussie. Mais malheureusement, une fois le niveau 50 atteint, il ne reste pas énormément de choses à faire. Enfin si, il y a énormément de contenu différent pour un jeu aussi jeune, mais ce dernier est beaucoup trop simple d’accès.

photos/swtor/corellia.jpg

Trop facile et donc trop court

Les compétences d'équipage (crafts) se montent à une vitesse ahurissante (ne comptez pas plus d'une journée nécessaire si vous avez quelques crédits de côté). Le craft n'étant que très peu intéressant (mis à part le craft lié quand équipé des biochimistes et des cybernéticiens), l'argent n'a d'ailleurs que très peu d'intérêt. Tout est beaucoup trop facile et si vous avez tendance à jouer un peu plus que la normale, les objectifs sont trop rapidement atteints.

Ce qui m'a le plus choqué, c'est la facilité d'obtention de l'équipement PVP. En ne jouant que 3 heures par jour environ, il ne m'avait fallu que 2 semaines pour obtenir mon "full set champion" et seulement 2 semaines de plus à ce même rythme pour commencer à m'équiper "maitre de combat" (set rang 60 pvp). L'accès ayant encore été facilité dernièrement, j'ai vraiment du mal à saisir la politique de Bioware. De mon point de vue, l'équipement, ça doit se mériter (rah, ils sont où les MMO sur lesquels je pouvais parfois passer un mois pour espérer avoir de nouvelles épaulettes ?).

Alors que j'ai pris un réel plaisir à faire du PVP en champs de bataille et que je me suis éclaté sur Ilum (même si le lag était violent certains soirs), je dois tout de même regretter l'absence quasi-totale de PVP dit sauvage : c'est simple, mises à part quelques rares exceptions (la planète Voss par exemple), tout est fait pour éviter les affrontements avec les joueurs de la faction adverse. Comme les flottes de chacune des factions ne sont pas accessibles à la faction adverse et que tout le contenu niveau 50 est instancié, il n'y a tout simplement aucune interaction avec le camp adverse en dehors des champs de bataille prévus à cet effet… Il faut avouer que ça limite énormément les possiblités.

Quelques regrets avant de partir ?

Toutes ces choses que je reproche à SWTOR sont d'autant plus dommages que j'ai réellement pris du plaisir sur ce jeu, que j'adore cet univers, que je prends mon pied avec le gameplay de mon contrebandier et que je souhaiterais vraiment pouvoir y rester de longs mois de plus  (comme j'ai pu le faire sur des jeux comme The Fourth Coming, Star Wars Galaxies ou encore World of Warcraft).

Depuis bientôt un mois, mon temps de jeu s'est considérablement amenuisé et ces derniers jours, je ne me connecte plus que pour aider ma petite femme à arriver niveau 50. Je vais tout de même laisser une chance à la version 1.2 prévue pour avril mais à la vue des nouveautés annoncées (qui sont tout de même très orientées pour les gens aimant jouer plusieurs personnages), je ne pense pas rester très longtemps.

Je sais par contre que je reviendrai avec plaisir lors de la sortie d'une future extension payante histoire d'être à nouveau dépaysé et transporté dans cet univers malgré tout très réussi. Il n'y a plus qu'à attendre !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *