Noir

Noir fait clairement partie de ces séries mythiques que tout amateur d’animation Japonaise a déjà vu au moins une fois. Qui ne connait pas le fabuleux générique de Noir ?! Toute personne s’intéressant un minimum à l’univers de l’animation Japonaise est forcément déjà tombé dessus.

Toujours dans le cadre de la collection gold, je continue de remplir mes étagères de coffrets d’animes de qualité à bas prix. Cet anime, Noir (à prononcer « noilu »), réalisé par Kōichi Mashimo, est constitué de 26 épisodes de 20 minutes et date déjà de 2001.

A noter que j’ai un nombre incalculable de billets en attente, le rythme devrait donc s’accélérer de façon à ce que je sois un peu plus détendu pour aborder la 11ième édition de Japan Expo qui s’annonce fantastique.

photos/animes/noir.1.jpgphotos/animes/noir.2.jpgphotos/animes/noir.0.jpgphotos/animes/noir.4.jpgphotos/animes/noir.5.jpgphotos/animes/noir.6.jpg

L'un des points forts de cette série vient de la bande originale tout simplement exceptionnelle : en plus du générique d'ouverture qui rend fou, les musiques sont tout simplement monumentales. Un peu trop même : les musiques se lancent parfois un peu facilement et sont capable de rendre une scène, à la base sans grand intérêt, totalement magique.

On peut reprocher à cette série la qualité de l'animation qui se trouve être très inégale d'une scène sur l'autre ; malgré de très belles scènes et un résultat tout à fait acceptable, on sent bien que le budget était serré. Si vous êtes dépressif, évitez peut-être cet anime : on ne peut pas dire que ça soit l'éclate totale étant donné la tête que tire les deux héroïnes tout au long de la série.

Ce fut l'un des premiers animes que j'ai regardé en vostfr et j'ai éprouvé un plaisir intense à revoir les aventures de Mireille et Kirika aux quatre coins du monde. Une grande partie de l'action se déroulant à Paris, il est amusant de voir que le Japonais est parlé couramment par tous les Français.

Bref, malgré quelques défauts, il est impensable de passer à côté de cette série mythique.

Opening


Ending


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *