Guild Wars 2 : en route pour Thyrie !

Et voilà que je me lance à nouveau dans une aventure qui devrait me voler bon nombre d’heures de ma vie : Guild Wars 2. Le pré-lancement est prévu pour demain (entre 6h et 9h du matin, le réveil va être difficile) pour ceux ayant pré-acheté le jeu (ce qui est le cas depuis un bon moment pour ma part (et celle de ma geekette)) et le lancement est quant à lui prévu pour mardi 28 juillet.

GW2

C'est simple, lorsque j'avais pu tester le titre (en mars dernier lors de la beta fermée) alors que je jouais encore beaucoup à Star Wars The Old Republic, il m'a fait aussitôt décrocher de ce dernier : même si j'adorais SWTOR, le retour était difficile après l'expérience de Guild Wars 2. En effet, le monde est incroyablement vivant : ça bouge de tous les côtés, les PNJ viennent vous proposer des quêtes d'eux même, des évènements se déclenchent un peu partout… En bref, ça sent la vie. De même, le style de combat est particulièrement dynamique et rapide (en tout cas pour les voleurs). Concernant le PVP, je reste assez partagé : d'un côté, il y a le monde versus monde qui permet à des centaines de joueurs de 3 serveurs différents de s'affronter en s’emparant d'objectifs, et ce mode semble tout simplement génial ; il y a également les plus habituels champs de bataille ; et enfin, il y a la partie PVE du jeu où aucune action PVP n'est possible (et c'est bien sur ce dernier point que je suis un peu déçu : je n'aurais pas ma dose d'adrénaline lors de ma montée en niveau et lorsque je me fais attaquer (toujours avec joie) par des ennemis). Globalement, le jeu est très prometteur et le peu que j'ai pu voir pendant la beta ou les stress tests confirme les points positifs annoncés.
 
C'est une première pour moi de me lancer dans un MMO sans abonnement : je préfère habituellement les jeux avec abonnements mensuels de façon à éviter tout système à deux niveaux entre ceux qui payent et ceux qui jouent "gratuitement". Ca ne sera pas un problème a priori pour Guild Wars 2 dans la mesure où les choses vendues dans le Cash Shop n'apportent aucun avantage en PVP (tout comme dans le premier opus) : en effet, ça se limite à des skins, de l'or, quelques boosts anodins pour le PVE ou encore par exemple des mini-pets… Je n'exclue par pour autant de revenir sur quelques autres MMO : je pense refaire un tour sur SWTOR lorsqu'il passera en free to play et de façon certaine, je ferai une pause de Guild Wars 2 dans l'automne ou l'hivers pour m'atteler à l'extension Mists of Pandaria de World of Warcraft (quoi qu'en disent les gens, ça me fait toujours aussi envie).
 
Bref, l'attente de Guild Wars 2 était longue mais cette dernière touche à sa fin et mon réveil est prêt pour demain matin dès 6h00. Ce week-end, je pars explorer la Thyrie avec mon Asura voleur qui se nommera Maval, ne me dérangez pas.
 
Bande annonce
 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *