10 mangas de légende : 7 – Hunter X Hunter

Nous arrivons maintenant au manga classé septième de ce top 10 mangas. Le 8ième, Gunnm semblait déjà plus vous attirer que le 10ième et le 9ième (respectivement 20th Century Boys et Real). Je pense que celui vous attirera encore plus : il s’agit du premier manga de la catégorie Shonen à apparaitre dans ce classement.

A une époque, on aurait facilement pu imaginer que ce manga puisse se retrouver dans mon top 3 mais le temps a passé et Hunter X Hunter de Yoshihiro Togashi ne se retrouve que 7ième de ce classement : vous en comprendrez les raisons en lisant la suite de ce billet. Pour ne pas perdre nos habitudes, on va parler prononciation et le titre ce manga se prononce tout simplement Hanta Hanta : oui, c’est tout simple, on oublie le X (cross) et on prononce à la japonaise.

Après vous avoir livré mon avis sur l’anime Hunter X Hunter il y a environ un an et après vous avoir perdus avec cette introduction contenant beaucoup trop de liens, je vais maintenant vous faire part de mon avis détaillé sur cet excellent manga.

 
Fiche technique
 
Hunter X Hunter V1
 
Titre français : Hunter X Hunter
Titre Japonais : Hunter X Hunter
Titre Japonais : ハンター×ハンター
Dessinateur : Yoshihiro Togashi
Scénariste : Yoshihiro Togashi
Catégorie : Shonen
Volumes sortis en France : 26 (en cours)
Editeur France : Kana
Prix de vente : 6.50€
Volumes sortis au Japon : 26 (en cours)
Editeur Japon : Shueisha
Genre : Aventure, Comédie
 
Synopsis
 
Source : Wikipedia

Gon Freeccs a douze ans, et son rêve est de devenir hunter (chasseur en anglais). Les hunters sont des aventuriers d'élite qui peuvent être chasseurs de prime, chefs-cuisinier, archéologues, zoologues, justiciers ou consultants dans divers domaines. Son père, Jin Freeccs, qu'il ne connaît pas directement, est l'un des plus grands hunters de son temps. C'est aussi pour le retrouver que Gon veut devenir hunter.

Cependant l'examen de hunter, qui a lieu chaque année, est extrêmement difficile et périlleux. On dit qu'un candidat sur 10 000 arrive sur le lieu des épreuves et qu'un seul candidat tous les trois ans devient hunter à sa première tentative. Durant les épreuves, il n'est pas rare d'être blessé, voire tué par des monstres, des pièges ou même d'autres concurrents…

Au cours de cet examen, Gon va rencontrer différents personnages, aussi bien amis qu'ennemis : Kurapika, dont le seul objectif est de venger son clan, le clan kuruta, assassiné par la Brigade Fantôme; Leolio, dont le but avoué est d'acquérir de l'argent pour financer ses études de médecine; Kirua, 12 ans, fils d'une famille d'assassin d'élite, la famille zoldik, ne souhaitant pas poursuivre la voie de sa famille, qui participe a cet examen par simple amour du défi; Hisoka, dont la grande passion est le combat contre des guerriers très puissants; ainsi que beaucoup d'autres…

La force de Gon n'est pas que physique : son charisme, sa pureté et surtout son incroyable capacité à attirer la sympathie l'aident souvent à sortir des situations les plus périlleuses.

photos/mangas/fhxh.11.jpgphotos/mangas/fhxh.2.jpgphotos/mangas/fhxh.3.jpg

 
Mon avis
 
Enfin un shonen dans ce classement me direz-vous… Dans l'absolu, le shonen est vraiment le style de manga qui me fait le plus rêver et Hunter X Hunter ne déroge pas à la règle. L'auteur emporte même son oeuvre à un niveau un peu plus élevé que les habituels shonen : certaines pages du mangas ne contiennent presque aucun dessins et sont consacrées à des explications sur le fonctionnement du monde dans lequel évoluent les héros de ce manga. Ces phases explicatives, parfois un peu longues certes, apportent un plus indéniable à ce manga et lui confère une crédibilité que n'ont pas la plupart des autres shonen.
 
Sa classification en shonen lui a valu quelques censures dans les derniers volumes : en effet, de petits rectangles noirs sont visibles lorsque les scènes sont jugées trop sanglantes pour un public majoritairement adolescent en théorie. C'est un peu dommage mais dans un sens, ça démontre bien que ce manga se situe à mi-chemin entre le shonen et le seinen. Parce que ne l'oublions pas, le côté shonen est bien présent et c'est aussi ce qui me plait : Gon, le héros principal ne cessera de progresser tout au long de l'aventure tout en s'entourant de ses nouveaux amis et même parfois d'anciens ennemis (le schéma classique du shonen en somme…). Le caractère des personnages est particulièrement bien développé même si ça reste tout de même assez prévisible. Le personnage qui sort totalement de l'ordinaire, c'est le génial Hisoka. Rien que pour lui, ce manga mériterait d'être bien mieux classé. Non seulement il a la classe et il est vraiment fort mais il est surtout complètement taré : son attirance sexuelle et bestiale pour les deux jeunes héros ne fait plus aucun doute. Les autres personnages ne sont pas en reste : le meilleur ami de Gon, Kirua a lui aussi quelques troubles de la personnalité comme vous pourrez le constater si vous lisez ce manga un jour.
 
Pour moi, la plus grande force de cette série vient de la richesse de son univers : chaque nouveau volume laissera apparaitre des dizaines d'histoires à explorer. L'auteur n'a de cesse d'ouvrir des pistes et d'en utiliser certaines plus loin dans l'histoire : ce procédé est à double tranchant mais c'est ici très bien foutu et même si on peut avoir quelques regrets sur certaines pistes a priori abandonnées, le déroulement de l'histoire laisse de multiples possibilités. Le lecteur assidu ne pourra s'empêcher d'imaginer des suites diverses et variées durant les longues attentes entre les sorties des différents tomes.
 
A la lecture de Hunter X Hunter, vous ne pourrez pas ignorer les nombreuses références à Dragon Ball : elles sont évidentes (l'entrainement avec des poids, la tour, le nen, le caractère de Gon…). De mon point de vue, ce n'est absolument pas du plagiat : je vois plutôt ça comme un hommage. Et il faut avouer qu'au final, ça n'a rien à voir avec Dragon Ball et que le niveau est d'une telle qualité que nous ne pourrons que pardonner les quelques idées empruntées à Dragon Ball.
 
Yohihiro Togashi a commencé ce manga en 1998 et comme vous pouvez le constater, 11 ans plus tard, il n'y a que 26 mangas sortis. Ceci s'explique tout simplement par les problèmes de santé que rencontre l'auteur et qui l'obligent à faire de longues pauses entre les volumes. Je n'exagère pas en parlant de longues pauses puisque que l'histoire s'est arrêtée au milieu du volume 25 pendant plus de deux ans ; si bien que les fans commençaient à déserter les forums en ayant abandonné tout espoir de lire un jour le dénouement de ce manga. Pour rester sur ce sujet, un autre point peut faire peur : l'auteur a tendance a faire des fins soudaines à ses mangas lorsqu'il commence à manquer d'inspiration.
 
Pour en terminer avec les points négatifs, je vais parler maintenant des dessins : Maître Togashi est capable du pire comme du meilleur dans ce domaine. Lorsque sa motivation est présente, les planches sont vraiment agréables à lire et le style épuré est très réussi. Par contre, on peut avoir l'impression que certaines planches sont vraiment dessinées à l'arrachée (ce point peut aussi s'expliquer par ses problèmes de santé).
 
En rapport avec ces deux derniers paragraphes, vous comprendrez pourquoi cette série a dégringolé dans mon classement. Il ne me reste plus qu'à croiser les doigts pour que l'auteur arrive à terminer cette fabuleuse série avec une fin digne de ce nom.
 
photos/mangas/fhxh.4.jpgphotos/mangas/fhxh.5.jpgphotos/mangas/fhxh.6.jpg

 
Du même auteur
 
L'autre oeuvre majeure de Yoshihiro Togashi n'est autre que le très connu Yu Yu Hakusho. Ce manga en 19 volumes date des années 90. Il a été adapté en série animée de 112 épisodes ; je viens d'ailleurs de recevoir le premier coffret contenant les 56 premiers épisodes (vous n'échapperez donc pas à un test de l'anime). Ceux qui ont lu les deux mangas seront amusés par les ressemblances de certains des personnages principaux et ne pourront pas s'empêcher de faire des équivalences (notamment Kirua <=> Hiei). Ce manga avait tout pour faire partie de ce top 10 mais malheureusement, sa fin plus que baclée m'avait vraiment déçu : le manga devenait de plus en plus génial à chaque chapitre et d'un seul coup, en plein combat décisif, tout s'arrête et Togashi, par manque d'inspiration je suppose, termine l'histoire en quelques chapitres…
 
photos/mangas/fhxh.7.jpgphotos/mangas/fhxh.8.jpgphotos/mangas/fhxh.9.jpgphotos/mangas/fhxh.10.jpgphotos/mangas/fhxh.1.jpgphotos/mangas/fhxh.12.jpgphotos/mangas/fhxh.13.jpgphotos/mangas/fhxh.14.jpgphotos/mangas/fhxh.15.jpg

Ces articles peuvent aussi vous intéresser

  • 10 mangas de légende : les nominés sont…10/08/2009 10 mangas de légende : les nominés sont… (10)
    Ca fait maintenant plusieurs mois que je réfléchissais à comment faire ce "top mangas" et c'est aujourd'hui enfin décidé. Pour commencer, je vais vous en expliquer le […]
  • Yuyu Hakusho25/03/2010 Yuyu Hakusho (0)
    La version manga de Yuyu Hakusho n'était pas loin d'avoir sa place dans mon top 10 mangas mais elle avait finalement laissé sa place à l'autre série phare de Yoshihiro […]
  • 10 mangas de légende : 2 – One Piece23/11/2009 10 mangas de légende : 2 – One Piece (8)
    S'il y a bien une chose que je n'aurai pas su faire dans ce top 10 mangas, c'est bien tenir mes engagements sur les dates de publication. Je devais finir ce top pour le […]
  • 10 mangas de légende : 3 – Berserk15/11/2009 10 mangas de légende : 3 – Berserk (8)
    Les trois premiers de ce classement étaient très difficiles à départager. Autant si Dragon Ball et One Piece ont de nombreux points communs, on ne peut pas en dire […]
  • 10 mangas de légende : 10 – 20th Century Boys21/08/2009 10 mangas de légende : 10 – 20th Century Boys (8)
    Certes, ce top 10 mangas a été annoncé il y a maintenant 11 jours et jusqu'à maintenant vous ne connaissiez toujours pas le manga classé 10ème. C'est parfaitement […]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *